Actualisé 08.04.2020 à 19:44

Football

Djourou s'attaque au FC Sion

Selon le Nouvelliste, le défenseur international a lancé une action en justice contre le club valaisan. Le Genevois évoque des torts moraux et une atteinte à son honneur.

de
Sport-Center
Le Genevois à son arrivée en Valais.

Le Genevois à son arrivée en Valais.

Keystone

Le 19 mars dernier, Johan Djourou et huit de ses coéquipiers comptant parmi les plus hauts salaires du club de Tourbillon avaient été licenciés par message, pour ne pas avoir accepté le chômage partiel proposé par le Président Christian Constantin. Une décision que conteste l'ancien international suisse.

Selon le quotidien valaisan, l'ancien défenseur d'Arsenal, qui avait rejoint les rangs valaisans l'hiver précédent, a décidé de réagir. Le joueur a attaqué son ancien club en justice, avec qui il avait paraphé une entente pour les six derniers mois de compétition. Il a été coupé dans son élan par la pandémie de coronavirus (65 minutes de jeu).

Djourou invoque notamment un tort moral et une atteinte à son honneur, toujours selon le Nouvelliste, qui cite le joueur: «Mon salaire au FC Sion était inférieur au montant maximal prévu en cas de chômage partiel. (...) Les autres joueurs licenciés ont également lancé des procédures.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!