Actualisé 27.10.2008 à 14:54

Prison avec sursisDoc Gyneco condamné pour fraude fiscale

Le chanteur de rap français Doc Gyneco, ex-soutien de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2007, a été condamné lundi à dix mois de prison avec sursis pour une fraude fiscale d'un montant de plus de 350.000 euros.

Le chanteur, qui était présent, s'est refusé à tout commentaire à la sortie du tribunal correctionnel de Versailles (ouest de Paris).Bruno Beausir, alias Doc Gyneco, a été condamné pour ne pas avoir payé un peu plus de 356.000 euros d'impôts entre 1999 et 2000.Pour sa défense, le chanteur avait avancé lors de l'audience qu'à l'époque il était «mal renseigné» et ne «savait pas» qu'il devait payer cet impôt.Le parquet avait requis un an de prison avec sursis. «Aucune amende n'a été requise car M. Beausir a remboursé l'intégralité de la somme plus les arriérés soit environ 780.000 euros», avait expliqué à l'AFP la source judiciaire.Doc Gyneco sort le 17 novembre un nouvel album intitulé «Peace Maker», produit par Pierre Sarkozy, fils du président Nicolas Sarkozy.Le chanteur avait apporté un soutien appuyé à Nicolas Sarkozy lors de sa campagne électorale, participant à certains de ses meetings.L'intention affichée par un autre soutien de Nicolas Sarkozy - le chanteur de rock Johnny Halliday - de s'installer en Suisse pour échapper au fisc français, avait suscité une polémique à l'époque. L'ex-ministre des Finances, alors ministre de l'Intérieur, avait estimé que la démarche du chanteur montrait qu'il y avait «un problème» en France en matière d'imposition des hauts revenus. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!