Tensions entre cyclistes et piétons: Doigts d'honneur et mamie blessée: ça dérape à Zurich
Actualisé

Tensions entre cyclistes et piétonsDoigts d'honneur et mamie blessée: ça dérape à Zurich

Une septuagénaire aurait été poussée de son vélo par une joggeuse, fin septembre, le long de la Limmat à Zurich. Les tensions entre cyclistes et piétons seraient monnaie courante sur ce chemin.

par
rom/ofu
1 / 3
Nombreuses sont les personnes qui empruntent le Fischerweg à Zurich.

Nombreuses sont les personnes qui empruntent le Fischerweg à Zurich.

20M
Comme promeneurs, joggueurs et cyclistes se partagent l'endroit, les tensions sont monnaie courante.

Comme promeneurs, joggueurs et cyclistes se partagent l'endroit, les tensions sont monnaie courante.

20 Minuten
Plusieurs panneaux demandent aux cyclistes de rouler lentement.

Plusieurs panneaux demandent aux cyclistes de rouler lentement.

20 Minuten

A première vue, le Fischerweg à Zurich a tout d'un endroit paisible et idyllique. Mais il semblerait que ce chemin, qui longe la Limmat et qui relie le quartier de Wipkingen au centre-ville, est le théâtre de tensions de plus en plus fortes entre les différents usagers.

Fin septembre, une joggeuse aurait ainsi poussé une femme de 73 ans de son vélo. La septuagénaire a porté plainte contre inconnu auprès de la police municipale zurichoise après avoir été hospitalisée avec des blessures au niveau de l'épaule.

Conflits au quotidien

Interrogés par nos confrères de «20 Minuten», les habitants de la région ne sont pas étonnés que la situation en arrive là. «Je constate quotidiennement des conflits entre piétons et cyclistes», raconte ainsi N.W. Le Zurichois explique que de nombreuses personnes en deux-roues circulent à vive allure sur le Fischerweg et passent à deux doigts des piétons. «Et quand on leur dit de faire attention, ils nous font un doigt d'honneur.»

Les problèmes auraient commencé il y a sept ans avec les travaux d'agrandissement du chemin. Depuis, le Fischerweg n'est plus exclusivement réservé aux piétons, mais également aux cyclistes. Conséquence: la circulation a fortement augmenté, surtout au cours des deux dernières années, selon N.W.

«Le Fischerweg est devenu trop dangereux»

Le petit chemin est en effet utilisé par des centaines de cyclistes qui se rendent en ville depuis la vallée de la Limmat pour aller travailler. N.W. assure que «près de la moitié» d'entre eux roulent avec des e-bikes: «Je connais des parents qui préfèrent que leurs enfants marchent sur le trottoir qui longe la Hardturmstrasse parce que le Fischerweg est devenu trop dangereux.»

Or, normalement, les vélos électriques ne sont pas autorisés à rouler sur ce chemin puisqu'ils sont considérés comme des cyclomoteurs ou des cyclomoteurs légers par la législation suisse. Selon N.W., plusieurs habitants de la région se sont plaints auprès de la police au cours des derniers mois, mais sans succès pour le moment.

Appel à témoins

Michael Walker, porte-parole de la police municipale de Zurich, confirme avoir reçu plusieurs signalements de la part de la population. «Nous les prenons tous très au sérieux et envisageons de prendre des mesures.» En ce qui concerne l'affaire de septuagénaire blessée, les forces de l'ordre sont toujours à la recherche de témoins.

Ton opinion