Actualisé 13.03.2013 à 17:22

BrésilDoigts en silicone pour masquer les absences

Des médecins d'un hôpital de Sao Paulo sont parvenus à dissimuler leurs absences. Ils faisaient des copies en silicone de leurs doigts, que des collègues complices passaient dans les contrôleurs biométriques de l'établissement.

La chaîne de télévision brésilienne Globo a diffusé les images accablantes d'une femme médecin enregistrant son entrée, puis celle de deux autres médecins avec des répliques de leurs doigts en silicone, dans un hôpital de Vasconcelos (région métropolitaine de Sao Paulo).

Confondue par la police, la femme médecin a été arrêtée et a révélé que onze autres collègues et vingt infirmiers et infirmières de l'hôpital étaient impliqués dans ce stratagème.

«Elle a assuré être innocente car (les autres médecins) lui ont dit que (sa complicité) était une des conditions pour qu'elle garde son emploi», a indiqué à la presse son avocat, Celestino Gomes Antunes.

Salaire à l'oeil

Selon la chaîne de télévision Band, c'est le responsable du Service des urgences mobiles, Jorge Luiz Cury, qui contrôlait ce système et sa fille percevait un salaire depuis trois ans sans y travailler. L'enquête de la police, ouverte il y a deux semaines, a déjà conduit à la mise à pied de cinq médecins. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!