Natation: Dominik Meichtry éliminé sur 200 m libre

Actualisé

NatationDominik Meichtry éliminé sur 200 m libre

Le St-Gallois a été éliminé dès les séries dans sa discipline de prédilection, le 200 m libre, aux Mondiaux 2013 de Barcelone.

Les Mondiaux virent au cauchemar pour le Suisse

Les Mondiaux virent au cauchemar pour le Suisse

Sixième des JO de Pékin 2008 et septième des Mondiaux 2011 sur la distance, Dominik Meichtry a même dû se contenter du 35e rang. Avec un chrono (1'50'24) indigne de son talent et à peine inférieur à celui qu'il avait réalisé il y a dix ans à Barcelone pour ses premiers championnats du monde en grand bassin (1'50''29)...

Dominik Meichtry (28 ans), qui a conquis le titre national en 1'49''65 - son meilleur temps cette saison - en mars dernier, aurait dû nager en moins de 1'48''4 pour faire partie des 16 demi-finalistes. Il y était encore parvenu l'an dernier aux Jeux olympiques. Il n'avait cependant pas pu améliorer en demi-finales (15e en 1'48''25) le temps réalisé lors des séries (1'47''97) à Londres.

«Tout donné jusqu'au bout»

«J'ai tout donné jusqu'au bout. Mais j'ai compris dès la touche que je n'avais pas réussi un super temps. Je suis clairement déçu de ne pas être passé sous les 1'50», expliquait le futur époux de la nageuse américaine Jessica Hardy, qui a tout de même affirmé que le rendez-vous catalan ne constituerait pas sa dernière apparition dans une compétition majeure en grand bassin.

Déjà sorti d'entrée - mais plus logiquement - sur 400 m libre dimanche, Dominik Meichtry disputera une troisième épreuve dans ces joutes, le jour de la fête nationale. Ses chances de sauver la face seront cependant bien minces sur 100 m papillon. «Beaucoup de choses n'ont pas fonctionné comme je l'espérais cette saison», soulignait-il. Et le lumbago dont il a été victime le mois dernier lors d'un entraînement de force n'explique pas tout.

Räuftlin également éliminé d'entrée

Deuxième Suisse en lice lundi à Montjuic, Lukas Räuftlin (24 ans) a connu sur 100 m dos le même sort que son chef de file. Le géant de 2m a signé le 28e chrono des séries, en 56''11. Il est ainsi resté bien loin des 55''48 qui lui avaient permis de décrocher le titre national en mars à Genève.

«J'espérais faire mieux», glissait le Lucernois, qui n'a cependant que peu de regrets à avoir: il aurait dû réaliser 54''72 pour se hisser en demi-finales, alors que le record de Suisse de Jonathan Massacand est fixé à 55''21. Il tentera également sa chance le 1er août sur 200 m dos, discipline dont il détient la meilleure marque nationale depuis les derniers championnats de Suisse. (ats)

Ton opinion