MOTOCYCLISME – Dominique Aegerter: un seizième podium pour le plaisir
Publié

MOTOCYCLISMEDominique Aegerter: un seizième podium pour le plaisir

Troisième de l’ultime course du championnat du monde supersport, Aegerter termine une saison (presque) parfaite.

par
Jean-Claude Schertenleib
Seize podiums, dont dix victoires pour le Bernois cette saison.

Seize podiums, dont dix victoires pour le Bernois cette saison.

LDD

Il avait choisi la difficulté, un défi à la hauteur de sa volonté: engagé à la fois en Coupe F.I.M. MotoE (dans le cadre des GP) et en championnat du monde supersport (dans le cadre du mondial SBK), Dominique savait que son programme 2021 allait être très, très chargé, avec même une collision de dates (Misano en MotoE et Catalunya en supersport) qui l’obligeait à faire un choix.

Priorité contractuelle à la MotoE, «Domi» se retrouvait face à une seconde mission: faire en sorte de compter le plus de points possible sur son premier dauphin, le Sud-Africain Steven Odendaal, pour rester en tête du championnat supersport malgré le double zéro qu’il n’allait éviter le week-end de Catalogne. On connaît la suite: battu de justesse pour le sacre en MotoE, Aegerter, qui découvrait pourtant la catégorie, a totalement dominé le supersport: quinze podiums, dont dix victoires, le titre mondial assuré dès l’avant-dernier rendez-vous de la saison, en Argentine.

En Indonésie, ce week-end, pour la découverte du tout nouveau circuit de Mandalika, le Bernois de Rohrbach a ajouté deux nouveaux podiums, deuxième samedi, troisième dimanche matin, après avoir occupé la tête jusqu’à 200 mètres de la ligne d’arrivée lorsque, sur une attaque musclée de l’Italien Caricasulo, il a dû légèrement s’écarter: «J’aurais bien voulu terminer ce championnat par une victoire et aujourd’hui, cela a encore passé très près. Cela dit, la saison a été formidable puisque, en plus de mon titre mondial, j’offre le titre par équipes à mon team Ten Kate», explique Dominique Aegerter. Qui, rappelons-le, poursuivra dans ce championnat l’an prochain.

Ton opinion

3 commentaires