JO 2016: «Dommage qu'il y ait eu ce trou au deuxième set»
Actualisé

JO 2016«Dommage qu'il y ait eu ce trou au deuxième set»

Après la défaite de Timea Bacsinszky au 1er tour du tournoi olympique, 6-7 6-4 7-6 face à la Chinoise Shuai Zhang, son coach Dimitri Zavialoff a pris le temps d'analyser le match à chaud.

par
Oliver Dufour
Rio de Janeiro
Grosse déception pour la Vaudoise et son coach.

Grosse déception pour la Vaudoise et son coach.

photo: Keystone/Laurent Gillieron

Quel regard portez-vous sur cette défaite?

Après autant de temps et autant d'occasions, on préfère quand on gagne. A chaud c'est difficile, le match vient juste de se terminer. Là pour moi c'est juste de la déception. Je vais vite aller vers Timea, pour voir comment elle est. Je veux faire en sorte qu'elle ne tombe pas trop bas, parce qu'elle a le double à jouer après (ndlr: avec Martina Hingis, en début de soirée à Rio). Il faudra remobiliser tout ce qu'elle peut remobiliser pour essayer de bien jouer ce match.

C'est dur pour un entraîneur de voir des fautes directes commises par sa joueuse en fin de match, alors qu'il y a eu des occasions de passer, non?

Comme coach on sait très bien qu'on n'a jamais le contrôle. On essaie de préparer le joueur à ce qu'il soit le plus calme possible dans les moments chauds. Là, ça n'a pas été dans le sens de Timea. Ca aurait pu, mais ça n'a pas été, voilà. Tout le mérite revient à l'adversaire.

Comment jugez-vous la qualité de ce match?

J'ai trouvé le premier set vraiment pas mal. Elles ont bien frappé et chacune réussi à mettre de la pression sur l'autre. Pour moi c'était plus des fautes provoquées. Après, malheureusement pour «Timi», il y a eu ce trou au début du deuxième set, où elle a laissé partir trop vite quelques jeux. Elle s'est battue et elle est presque revenue. Dans ce set, le jeu de 5-4, elle ne le joue pas incroyablement bien et c'est dommage. Ensuite, quand ça part sur un troisième set comme ça et que les deux ont fait énormément d'efforts, alors qu'en plus il fait quand même très chaud, c'est difficile de prévoir ce qu'il va se passer.

Est-ce que le fait de jouer pour la Suisse, alors qu'on connaît un peu le blocage de votre joueuse en FedCup, ça a pu jouer un rôle dans ce tournoi olympique?

Sur toute une saison, il y a des débuts de match où elle est très bien, d'autres où elle est un peu tendue. Là, inévitablement avec le fait que ce soit les Jeux, elle était peut-être un peu crispée, mais je crois que ça s'est dissipé au fil du match.

Twitter: @Oliver_Dufour

Ton opinion