Réseaux sociaux - Donald Trump banni de Facebook: bientôt de retour?
Publié

Réseaux sociauxDonald Trump banni de Facebook: bientôt de retour?

Le conseil de surveillance du réseau social décidera ce mercredi s’il maintient la suspension du compte de l’ex-président américain suite à l’assaut du Capitole.

L’ex-président américain Donald Trump avait été banni de Facebook et d’autres réseaux sociaux en début d’année pour avoir encouragé ses partisans à envahir le Capitole, à Washington.

L’ex-président américain Donald Trump avait été banni de Facebook et d’autres réseaux sociaux en début d’année pour avoir encouragé ses partisans à envahir le Capitole, à Washington.

Jim Watson/AFP

Le conseil de surveillance de Facebook a annoncé lundi qu’il allait rendre dans la semaine son verdict sur la suspension permanente du compte de Donald Trump, interdit d’utiliser la plateforme, accusé d’avoir incité à la violence.

La décision est attendue mercredi 5 mai aux alentours de 15 h (heure suisse) et sera suivie d’une conférence de presse.

Facebook et d’autres réseaux sociaux ont banni l’ancien président américain, jugeant que le milliardaire républicain avait encouragé une foule de partisans à envahir le Capitole à Washington le 6 janvier lors de la certification de la victoire de Joe Biden à l’élection de novembre 2020.

Public appelé à partager son avis

Facebook et Twitter ont justifié leurs décisions en arguant que l’ancien président, qui avait jusqu’alors bénéficié de son statut de figure publique, avait enfreint le règlement de leurs plateformes. Mais certains experts et des responsables politiques ont dénoncé une atteinte à la liberté d’expression, voire une censure.

Lors d’une période qui s’est achevée en février, le public était invité à faire part de ses commentaires au conseil de surveillance de Facebook, qui a dit avoir reçu plus de 9000 soumissions.

Instance indépendante, parfois comparée à une «cour suprême», le conseil de surveillance de Facebook a le pouvoir de trancher les décisions disputées de retrait de contenus sur le plus grand réseau social au monde.

(AFP)

Ton opinion

51 commentaires