Actualisé 25.03.2012 à 08:52

Sondage

Doris Leuthard et l'UDC sont les plus populaires

La conseillère fédérale et le parti agrarien restent les forces politiques les plus appréciées du pays, selon un sondage publié dimanche.

Doris Leuthard et le parti dirigé par Toni Brunner (gauche) sont plébiscités par les Suisses

Doris Leuthard et le parti dirigé par Toni Brunner (gauche) sont plébiscités par les Suisses

La conseillère fédérale Doris Leuthard reste la politicienne la plus populaire de Suisse, selon un sondage publié par «Le Matin Dimanche» et la «SonntagsZeitung». L'UDC reste le premier parti du pays, avec une force électorale de 23,7%.

Ce résultat est toutefois en recul de 2,9 points par rapport aux élections fédérales d'octobre 2011. Le PS gagne en revanche 1,2 point, à 19,9%. Le PLR enregistre une légère progression ( 0,7) à 15,8%, alors que le PDC est en très léger recul (-0,2) à 12,1 %.

Les Vert'libéraux, avec 7,5%, et le PBD, avec 7%, ont le vent en poupe, puisqu'ils avaient tous deux engrangé 5,4% des voix lors des élections fédérales. Les Verts, en revanche, régressent de 0,2 point à 8,2%. L'institut Isopuplic a interrogé 1009 personnes, avec une marge d'erreur de /-2,53%.

Doris Leuthard plébiscitée

Sur le plan individuel, les politiciens pris en compte conservent leur position par rapport au sondage précédent. Doris Leuthard mène le classement, devant ses collègues du gouvernement Simonetta Sommmaruga et Didier Burkhalter. Le «petit nouveau» du Conseil fédéral, Alain Berset, s'octroie le 4e rang, qu'il ravit à la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf.

Le président du PS Christian Levrat, qui pointe au 6e rang, est le mieux placé des politiciens qui ne siègent pas au Conseil fédéral. Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann, 7e, a gagné un rang. Il précède désormais le président du PDC Christophe Darbellay, qui a perdu trois places.

Au 9e rang apparaît le conseiller national argovien Philipp Müller, qui devrait succéder à Fulvio Pelli à la présidence du PLR. Comme Alain Berset, il est pris en compte pour la première fois dans le sondage. Ueli Maurer, le moins bien noté des conseillers fédéraux, se classe 10e, un rang de mieux que lors du dernier sondage.

Le sondage a été effectué entre le 29 février et le 24 mars.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!