Suisse: Dormir dans un igloo: une expérience sensationnelle
Iglu-Dorf
Publié

SuisseDormir dans un igloo: une expérience sensationnelle

Hôtels et restaurants pop-up fabriqués avec de la neige accueillent la clientèle durant la saison hivernale. En voici quelques-uns parmi les plus remarquables.

par
Emmanuel Coissy

Quand on demande à Géraldine Pucken s’il y a de quoi devenir claustrophobe, la chargée de la communication d’Iglu-Dorf répond du tac au tac: «C’est tout le contraire! Les volumes sont spacieux. L’air circule et il fait frais, ce qui est excellent pour bien dormir.» Très frais même: 0 °C à l’intérieur d’un hôtel entièrement fabriqué avec de la neige. Bien sûr, la clientèle dispose de sacs de couchage résistant à -40 °C.

La société nidwaldienne est spécialiste de ce genre de pop-up. Elle exploite en Suisse, de la mi-décembre à fin mars, des établissements sur les hauteurs de Gstaad (BE), de Davos-Klosters (GR), de Zermatt (VS) et aussi sur un flanc du Stockhorn (BE). Chacun est constitué de dix à quinze chambres et de suites, d’un bar-restaurant, d’un sauna et d’un jacuzzi bouillonnant à 40 °C. À chaque édition, des sculpteurs réalisent, sur un thème donné, un décor arty aussi unique qu’éphémère. L’équipe est rodée puisque l’aventure a commencé en 1996 à Scuol (GR), en Basse Engadine.

Une chambre à Gstaad (BE).

Une chambre à Gstaad (BE).

DR
Le restaurant de l’Iglu-Dorf.

Le restaurant de l’Iglu-Dorf.

DR
Vue du site à Gstaad (BE).

Vue du site à Gstaad (BE).

DR

L’infrastructure dispose de tout le confort auquel aspire la clientèle des stations huppées. Des cadres de porte en bois, des toilettes, des interrupteurs, des ports USB… Jour après jour, toute l’installation, légèrement mouvante, est repositionnée par le personnel qui assure la sécurité par ses contrôles. «L’édification d’une voûte est la plus résistante qui soit, assure Géraldine Pucken. La preuve: à la fin de la saison, une autoneige passe dessus sans provoquer d’effondrement.

En raison de la pandémie de Covid-19, toutes les mesures sanitaires (masques, gel hydroalcoolique, distance) prises comme dans l’hôtellerie classique.»Il est possible de se rendre dans les hôtels éphémères même si on n’y dort pas. La journée, le bar et le restaurant sont ouverts à tous. Le soir, ils sont réservés aux résidents (pension complète et activité comprise). Au même titre que le jacuzzi duquel on peut admirer le firmament en toute intimité.

Le jacuzzi privé d’une suite à Gstaad (BE).

Le jacuzzi privé d’une suite à Gstaad (BE).

Iglu-Dorf

Il y a quelques saisons, Iglu-Dorf était présent à Engelberg, dans le canton d’Obwald. L’entreprise a dû renoncer à cause du réchauffement climatique. Gstaad, qui est le site dont l’altitude est la plus basse, est-il aussi voué à la disparition? «Nous devons sans cesse nous adapter face à la situation, concède Géraldine Pucken. Nous n’hésiterons pas à nous installer toujours plus haut s’il le faut.» Quand on lui demande pourquoi, Iglu-Dorf n’est pas active en Suisse romande, la porte-parole promet que le projet est à l’étude et qu’il faut laisser passer la pandémie.

En Suisse, d’autres prestataires construisent des igloos pour accueillir la clientèle, notamment dans le canton de Berne. L’hôtel Kemmeriboden-Bad à Schangnau en propose un pour deux personnes où passer une nuit romantique. D’habitude, il est flanqué d’un restaurant, en neige lui aussi, qui sert de la fondue, mais il n’ouvrira pas cette année à cause de la crise sanitaire. Pour en manger, il faudra se rendre à Adelboden, dans l’igloo édifié sur l’alpage d’Engstligen qui est accessible par téléphérique, entre autres. On peut aussi dormir sur place. Dans un registre un peu différent, le Palais des glaces du lac Noir (FR) présente chaque année de magnifiques sculptures gelées, des igloos et des grottes.

L’hôtel Kemmeriboden-Bad à Schangnau (BE).

L’hôtel Kemmeriboden-Bad à Schangnau (BE).

DR
L’hôtel Kemmeriboden-Bad à Schangnau (BE).

L’hôtel Kemmeriboden-Bad à Schangnau (BE).

DR

En Suisse romande

Côté francophone, Le village des neiges à Leysin (VD) est un restaurant saisonnier (fin décembre - fin mars), bâti à l’entrée de la station. Il est constitué de cinq à sept igloos, des grands de 50 places et des petits de 20 places. On y déguste exclusivement de la fondue. Autrement, il est possible de participer à la construction de son propre igloo selon la méthode inuite à Charmey (FR), une activité diurne à faire avec ses enfants, par exemple.

Le village des neiges à Leysin (VD).

Le village des neiges à Leysin (VD).

DR

Ton opinion

0 commentaires