Actualisé 21.12.2018 à 21:59

Football

Dortmund est le meilleur des Borussia

Le club de Lucien Favre a bien réagi, après avoir subi son premier revers de la saison cette semaine. Le leader de la Bundesliga a battu son dauphin Mönchengladbach sur sa pelouse (2-1).

de
Sport-Center
Marco Reus a inscrit le 2-1 décisif.

Marco Reus a inscrit le 2-1 décisif.

Keystone/AP

La formation du Signal Iduna Park n'aura pas eu vraiment le temps de douter, après la défaite concédée mardi à Düsseldorf (2-1), alors relégable. Le Borussia Dortmund passera les fêtes de Noël au chaud, quel que soit le résultat du Bayern Munich, qui se déplacera samedi à Francfort, pour y affronter l'Eintracht de Gelson Fernandes. Les Bavarois pourront alors au mieux revenir à six longueurs avant la trêve hivernale.

Hécatombe

Sans sa charnière habituelle Akanji-Diallo, Lucien Favre a fait confiance au duo formé de Toprak (seulement 97 minutes de jeu en championnat cette saison) et de Weigl (un milieu de terrain reconverti pour l'occasion). Les joueurs du BVB ont ainsi eu besoin d'un bon quart d'heure pour trouver leurs marques. Mais la troupe du vaudois n'était décidément par vernie, puisque le buteur patenté Alcacer a dû quitter les siens après à peine une demi-heure de jeu

Juste avant sa sortie de la pelouse, l'Espagnol avait eu le temps de distiller un bon ballon à son capitaine Reus. Mais ce dernier a buté sur un excellent Sommer, muni du brassard lui aussi, sorti à sa rencontre (20e). Les «Poulains» de Gladbach, privés quant à eux de leur Helvète Elvedi, mais avec Zakaria au poste de relayeur-gauche, ont tenté de ressortir proprement les ballons, mais se sont régulièrement heurtés au pressing tout-terrain des joueurs en jaune et noir.

Sancho encore

C'est sur une récupération au milieu de terrain et un rapide enchaînement vers l'avant que Dortmund a ouvert le score trois minutes avant la pause. Le phénomène anglais de 18 ans Jadon Sancho (6 buts et 9 passes décisives en 17 matches de Bundesliga) a hérité d'un ballon dans les 16 mètres, s'est décalé sur le flanc droit et a déclenché une frappe que le portier de l'équipe de Suisse, trop lent à aller au sol, a vu frapper son montant droit puis mourir au fond de ses filets.

Contre toute attente, Mönchengladbach a égalisé dans les arrêts de jeu de la première période. Kramer a alors profité d'un rebond chanceux dans les 16 mètres pour battre Bürki de près. C'est encore une fois sur un contre supersonique emmené par Sancho, toujours lui, que Dortmund a repris les devants. L'Anglais a servi Götze, qui a centré instantanément pour Reus, à l'affût dans l'axe et auteur de sa 11e réalisation de l'exercice. L'international allemand a encore trouvé le poteau de Sommer sur coup-franc à la 65e. Sans conséquence, puisque les siens ont fini par maîtriser jusqu'au bout.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!