Actualisé 17.05.2017 à 05:28

Attentat

Dortmund: pas de «motivation terroriste»

L'auteur de l'attentat contre l'équipe de foot du Borussia Dortmund ne montre aucun signe de «motivation terroriste».

1 / 46
kein Anbieter
La police a arrêté l'auteur de l'attaque à l'explosif contre le bus de l'équipe de foot de Dortmund. Il voulait s'enrichir en spéculant sur une baisse des actions du club. (Vendredi 21 avril 2017)

La police a arrêté l'auteur de l'attaque à l'explosif contre le bus de l'équipe de foot de Dortmund. Il voulait s'enrichir en spéculant sur une baisse des actions du club. (Vendredi 21 avril 2017)

AFP
Trois revendications contradictoires ont été émises mais le mystère reste entier car les enquêteurs ont des doutes sur leur authenticité, tout en évoquant un acte «terroriste». (Mardi 18 avril 2017)

Trois revendications contradictoires ont été émises mais le mystère reste entier car les enquêteurs ont des doutes sur leur authenticité, tout en évoquant un acte «terroriste». (Mardi 18 avril 2017)

Keystone

Le procureur fédéral allemand a indiqué mardi n'avoir trouvé aucun signe de «motivation terroriste» chez l'auteur de l'attentat qui a visé l'équipe de football du Borussia Dortmund. Des lettres laissées sur le lieu de l'attaque avaient tenté d'aiguiller les enquêteurs sur la piste islamiste.

Mais les procureurs ont par la suite dit penser que le principal suspect, arrêté le 21 avril, soit onze jours après l'attentat à la bombe, avait agi «pour des raisons purement financières» en spéculant sur le cours de l'action du Borussia Dortmund.

Le jour de l'attaque, le jeune homme, qui a la double nationalité allemande et russe, avait en effet acheté 15'000 options d'achat d'actions du Borussia Dortmund avec possibilité de les revendre à un prix fixé à l'avance, utilisant l'argent d'un prêt à la consommation souscrit la semaine précédente.

D'après les services du procureur, le bénéfice empoché par le suspect aurait représenté plusieurs fois l'investissement initial si l'action en bourse du Borussia s'était effondrée au lendemain de l'attaque.

L'explosion au passage du bus du BVB de trois engins dissimulés dans une haie sur la route du stade a blessé le joueur espagnol Marc Bartra, qui a dû être opéré d'une fracture du poignet. Un policier a en outre souffert d'un traumatisme auditif. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!