Argovie: Dottikon a vu son bénéfice net s'envoler
Actualisé

ArgovieDottikon a vu son bénéfice net s'envoler

Comme attendu, Dottikon ES a fortement accru sa rentabilité durant l'exercice décalé 2015/16, clos fin mars.

photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION

Le fabricant argovien de spécialités chimiques, qui veut investir plus de 100 millions de francs ces deux prochaines années, a vu son bénéfice net s'envoler à 14,3 millions de francs, contre 1,3 million un an auparavant.

Sur l'exercice sous revue, achevé fin mars, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a doublé à 31,8 millions de francs et le bénéfice opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) a lui décuplé à 16,6 millions, a annoncé mardi l'entreprise établie à Dottikon (AG). Comme annoncé à mi-avril, le chiffre d'affaires a bondi de 26% à 121,4 millions.

La croissance a été organique et donc sans acquisition, a précisé Dottikon ES. L'expansion des affaires de Dottikon a aussi entraîné une hausse des charges, l'entreprise ayant créé 45 nouveaux emplois durant l'exercice sous revue, portant son effectif à quelque 500 salariés.

Les charges liées au personnel ont progressé de 11%. Dottikon ES a aussi accru de plus de 13% ses dépenses dans la recherche et le développement, celles-ci représentant 11% des revenus.

Gros investissements en vue

Lors de la publication de son chiffre d'affaires, Dottikon ES avait aussi indiqué s'attendre à une forte croissance de sa rentabilité. Après plusieurs années difficiles et quatre exercices achevés dans le rouge, la société dirigée par Markus Blocher, le fils de Christoph Blocher, avait renoué avec les profits il y a un an.

L'entreprise, qui produit des composants chimiques dont la production est jugée dangereuse, renonce cependant à verser un dividende à ses actionnaires en raison des gros investissements qu'elle prévoit au cours des deux prochaines années. Comme indiqué en mars, Dottikon entend investir 100 millions de francs sur son site argovien et y créer pas moins de 100 emplois.

Evoquant l'exercice en cours, le groupe table sur une nouvelle hausse de ses revenus et de son bénéfice net. Dottikon ES veut continuer à se focaliser sur les composants pour l'industrie pharmaceutique et sur une croissance rentable.

S'estimant bien positionnée, l'entreprise argovienne entend tirer profit de l'expansion de l'industrie pharmaceutique, celle-ci ayant commercialisé au cours de cinq dernières années 25% de substances actives supplémentaires que durant la période correspondante précédente. La branche devrait afficher ces prochaines années une croissance annuelle de 7%.

Ancienne unité D'EMS-Chemie

Fondée en 1913, Dottikon a diversifié ses activités dès les années 1930. Acquise par le groupe EMS-Chemie de la famille Blocher en 1987, Dottikon ES en a été détachée en 2005 et introduite la même année en Bourse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion