Suisse: Douane: moins de viande, mais plus de vin
Actualisé

SuisseDouane: moins de viande, mais plus de vin

Les nombreux Suisses qui font leurs achats de l'autre côté de la frontière devront respecter de nouvelles règles dès mardi: ils pourront importer plus de vin sans le déclarer.

Dès le 1er juillet, les Suisses qui vont faire leurs courses à l'étranger devront faire attention à la viande, volaille, saucisses et autres préparations à base de viande, dont la quantité sera limitée à un kilo par jour et par personne (voir plus bas). En outre, la valeur totale des marchandises transportées ne devra pas dépasser 300 francs par personne pour être exempte de TVA, a rappelé lundi l'administration fédérale des douanes, lors d'un point de presse à Bardonnex (GE). Les boissons alcoolisées et les tabacs seront désormais inclus dans le calcul de la franchise valeur.

Sur le plan des quantités, chaque adulte pourra importer 5 litres de vin, au lieu de 2 litres. Les boissons fortes et les liqueurs restent limitées à un litre par personne. Les règles changent de façon importante pour la viande. Les douanes ne feront plus de distinction entre les produits carnés.

Une seule catégorie pour la viande

Dans l'ancien règlement, la volaille, la viande séchée, fumée, grillée ou rôtie, les saucisses et les préparations de viande entraient dans une catégorie spécifique. Chaque personne pouvait en importer 3,5 kilos sans devoir le déclarer, en plus des 500 grammes de viande autorisés.

Dès mardi, les douaniers suisses ne feront plus de différence entre la viande, la volaille, les saucisses et les aliments à base de viande. Il n'y aura plus qu'une seule catégorie de marchandises carnées dont la franchise quantitative est fixée à un kilo par jour et par personne. L'objectif de cette réforme est notamment de simplifier le travail des douanes et leur permettre de gérer de manière plus efficace «un trafic touristique en pleine expansion». A l'avenir, l'administration des douanes entend aussi permettre aux voyageurs de déclarer électroniquement leurs marchandises. (ats)

Ton opinion