Football – Angleterre : Double accusation contre le gardien mangeur
Publié

Football – Angleterre Double accusation contre le gardien mangeur

Ancien gardien de l'équipe de Sutton United, en quatrième division anglaise, Wayne Shaw a contrevenu au règlement sur les paris, estime sa fédération nationale.

par
duf

L'homme corpulent avait créé le buzz en février dernier, lors d'un match de 5e tour de Coupe d'Angleterre entre Sutton United et Arsenal. Wayne Shaw, gardien remplaçant du petit club basé au sud-ouest de Londres, avait été filmé en train de manger une tourte sur le banc des remplaçants en plein match, après avoir également été aperçu à la buvette du stade à la mi-temps.

Les choses n'ont depuis lors cessé de s'empirer pour l'imposant cerbère de 45 ans. Sutton a fini par perdre le match (0-2), puis Shaw avait été contraint de démissionner de son poste sous la pression, en raison de soupçons de son implication dans l'opération d'un bookmaker, qui avait ouvert un pari à 8 contre 1 sur le fait que le gardien de réserve mangerait durant le match. «Soit je démissionnais, soit ils me viraient», avait-il expliqué.

«Mon monde s'est écroulé»

Et la Fédération anglaise de football (FA) a cette semaine apporté une mauvaise nouvelle supplémentaire à Wayne Shaw. Elle l'accuse d'avoir en effet contrevenu au règlement sur les paris, en influençant ce marché. Il a également été inculpé par la FA pour conduite inappropriée. Shaw a jusqu'à vendredi prochain, 21 juillet, pour répondre de ces accusations. Il risque des sanctions de la part de la FA.

Après le match, le gardien avait admis être au courant de l'opération du bookmaker, mais avait juré qu'il avait simplement voulu s'en amuser, et qu'il n'en était pas à l'origine. «Je n'ai pas placé d'argent là-dessus. Je n'ai pas gagné d'argent et mes amis non plus. C'était juste une blague et j'avais faim», avait plaidé celui qui est récemment devenu manager commercial pour l'AFC Totton, club de 7e division anglaise et qui avait mis ses relevés bancaires et téléphoniques à disposition de la commission de contrôle des paris.

Dernièrement, Shaw s'était aussi confié à propos de l'impact qu'avait eu son départ du club de Sutton, admettant qu'il était tombé en dépression. «Mon monde s'est écroulé. Je n'avais jamais été viré de ma vie et j'étais en larmes. J'y pense tous les jours et je le ferai sans doute encore longtemps.

Ton opinion