Neuchâtel: Double appel contre l'acquittement du médecin

Actualisé

NeuchâtelDouble appel contre l'acquittement du médecin

La famille d'un septuagénaire, décédé après une surdose de médicaments, conteste le verdict. Tout comme le Ministère public.

Le 20 février, la juge Corinne Jeanprêtre avait estimé que le médecin n'avait pas violé son devoir de prudence. Elle n'avait retenu ni l'homicide par négligence, ni la mise en danger de la vie d'autrui.

Le 20 février, la juge Corinne Jeanprêtre avait estimé que le médecin n'avait pas violé son devoir de prudence. Elle n'avait retenu ni l'homicide par négligence, ni la mise en danger de la vie d'autrui.

La semaine dernière, le Tribunal régional de Neuchâtel avait acquitté un médecin, qui répondait d'homicide par négligence après le décès d'un de ses patients, en 2016. Celui-ci avait reçu une dose trop forte de médicament et le praticien avait signé une fiche qui comportait des erreurs.

Le Tribunal n'avait retenu ni l'homicide par négligence, ni la mise en danger de la vie d'autrui. Il avait en revanche souligné les «manquements successifs» du personnel du home où le patient avait été transféré. Le médecin, lui avait été acquitté.

Mais les trois filles du défunt contestent le verdict rendu le 20 février dernier et leurs avocats vont faire recours, indique arcinfo.ch. «Mes clientes sont extrêmement remontées contre ce jugement», a dit au quotidien Michel Montini, mandataire de deux des trois plaignantes.

Le site précise que le Ministère public entend lui aussi faire appel de cet acquittement. (20 minutes)

Ton opinion