Lausanne: Double démission et des soucis financiers à l'OCL
Actualisé

LausanneDouble démission et des soucis financiers à l'OCL

Le président ainsi que l'administrateur de l'Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) ont démissionné.

L'OCL est en outre confronté à des difficultés financières qui ont empiré ces derniers mois. Les concerts prévus en 2010 restent cependant programmés comme prévu.

Le Conseil de fondation de l'OCL va se réunir la semaine prochaine. pour déterminer les mesures nécessaires à la bonne marche de l'institution. La municipalité de Lausanne et le Conseil d'Etat soulignent leur volonté de soutenir l'orchestre «de manière résolue», écrit mercredi le canton.

Le président de l'OCL Olivier Verrey démissione avec effet immédiat. En revanche, l'administrateur Patrick Peikert s'en ira à fin mai.

Contacté par l'ATS, ce dernier a confirmé que les finances de l'orchestre sont en difficulté depuis plusieurs mois. «Nous sommes à la veille de mesures d'assainissement, mais aussi d'une augmentation de subvention sous réserve de l'accord des législatifs cantonaux et communaux», souligne-t-il.

11 millions

Fondé en 1942, l'orchestre emploie 43 interprètes. Il dispose d'un budget annuel de 11 millions de francs financé à 60% par le canton de Vaud et la Ville de Lausanne.

L'OCL donne une centaine de concerts chaque année: musique classique mais aussi créations contemporaines. Christian Zacharias en est son directeur artistique.

(ats)

Ton opinion