Vaud: Douceurs en formes de sexes: Lausanne met la main à la pâte

Publié

VaudDouceurs en formes de sexes: Lausanne met la main à la pâte

La succursale française «La Quéquetterie» cherche à s’installer à Lausanne. Des mignonneries en forme de pénis ou de vulves y seront prochainement vendues.

Des pâtisseries en forme de «quéquettes» ou de «foufounes». Rien de bien folichon chez les spécialistes en la matière: «la Quéquetterie». Une chaîne française de pâtisseries en forme de pénis ou de vulves cherche à s’étendre en Suisse. Après Paris, Montpellier, Toulouse, Angers, Dijon et Lille, la succursale tente de s’installer sur Lausanne: «Nous avons repéré plusieurs locaux à Lausanne et sommes en discussion. La signature d’un bail pour l’un de ces espaces est imminente. Nous visons à terme l’ouverture de plusieurs succursales en Suisse», explique Taziana Jurdi, la directrice et créatrice de l’enseigne.

Située près d’une école et d’un lycée catholiques, cette franchise originale avait essuyé une pluie de critiques à Angers en fin d’année dernière. Une pétition avait même été lancée contre la boutique qui proposait à ses clients de croquer dans un «Happy Bite Day» ou un «Sexy Coconut». En contraste, d’autres initiatives du même genre ont ravi les clients. C’est le cas avec un boulanger de Dieuze (F) qui proposait des fèves coquines dans ses galettes des rois: «Certains m'ont remercié car cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas rigolé autant.» A Lausanne, la «Quéquetterie» se réjouit de faire vivre «une grosse, douce et juteuse expérience» aux futurs acheteurs, peut-on lire dans le «quotidien 24 Heures

(thc)

Ton opinion

103 commentaires