Douche froide pour Neuchâtel Xamax
Actualisé

Douche froide pour Neuchâtel Xamax

A l'instar du FC Sion, Xamax a mal
commencé 2008 en perdant 1-0 à domicile contre Lucerne.

Au vu du jeu présenté cinquante minutes durant, les Neuchâtelois auraient pourtant eu largement de quoi s'imposer. Cueillis à froid à leur retour du vestiaire, les Xamaxiens ne sont pas parvenus à digérer l'ouverture du score réalisée par Lustrinelli. Bien servi par Chiumento à la 51e, il avait ouvert le score, alors que les Lucernois s'étaient surtout appliqués à faire déjouer les Romands, une période durant. «Je suis un spéculateur, admettait le Tessinois. J'ai bien senti le coup, et voilà!»

A défaut de tomber sous le sens, cette réussite a eu le mérite de donner une orientation à un combat de tranchées disputé entre deux formations plus souvent occupées à se neutraliser qu'à danser la samba sur le tarmac de la Maladière. Elle aura aussi démontré qu'en l'absence de son meneur de jeu Everson, suspendu, Xamax ne rime pas avec créativité. Le rayonnement du Brésilien aura cruellement fait défaut aux «rouge et noir» hier. «Xamax ne peut pas se passer longtemps d'un joueur comme Everson, a admis Castella. Il faudrait toutefois que les autres prennent leurs responsabilités en son absence.»

Avant la rencontre, le coach xamaxien avait déclaré que l'issue du match permettrait de donner une orientation quant à la suite du championnat... On espère pour les Neuchâtelois que leur coach s'était trop avancé...

Marc Fragnière, Neuchâtel

Ton opinion