Actualisé 19.03.2013 à 18:00

FranceDouze ans de prison pour un pyromane

Un Strasbourgeois pyromane et xénophobe a été condamné à douze ans de prison mardi par la cour d'assises du Bas-Rhin.

Le pyromane avait tenté d'incendier des maisons habitées par des familles d'origine turque à l'automne 2010 en Alsace. Agé de 28 ans, il avait sévi à trois reprises la nuit dans une commune proche de Strasbourg, mettant le feu à des poubelles devant la porte d'entrée des habitations qu'il avait sélectionnées en raison des consonances turques du nom de leurs occupants. Des croix gammées avaient été tracées à proximité.

Ces débuts d'incendie n'avaient provoqué que des dégâts matériels. Les jurés sont allés au-delà des dix années de réclusion criminelle requises par l'avocat général. Orphelin à onze ans d'un père alcoolique et violent, sans emploi ni formation, sans vie sociale ni sentimentale, le coupable vivait encore chez sa mère au moment de son interpellation.

Influence des mouvements d'extrême droite

Arrogant voire insolent, l'accusé a expliqué comment il était passé de la petite délinquance aux crimes xénophobes sous l'influence des mouvements d'extrême droite et identitaires.

Avant de passer à l'acte, il avait effectué, pendant un an, des statistiques sur la proportion d'étrangers dans les communes de l'agglomération strasbourgeoise à partir de données trouvées sur internet. Les feux mis aux poubelles avaient seulement pour objectif de faire peur, a plaidé son avocat. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!