Douze travailleurs d'autres régions tués dans le nord-est de l'Inde
Actualisé

Douze travailleurs d'autres régions tués dans le nord-est de l'Inde

Des individus soupçonnés d'être des rebelles séparatistes ont fait irruption dans un village du nord-est de l'Inde et tué 12 travailleurs venus d'autres régions du pays vendredi soir, a annoncé la police samedi.

Vingt autres personnes ont été blessées.

Un groupe armé de fusils d'assaut s'est introduit dans deux maisons du village de Dolamora, habité en majorité par des travailleurs parlant l'hindi, et a ouvert le feu, tuant onze personnes, selon un haut responsable policier de l'Etat d'Assam, L.R. Bishnoi. Le village est situé à quelque 250km à l'est de la ville de Gauhati.

Les séparatistes s'en prennent souvent aux travailleurs migrants venus d'autres régions car ils les considèrent comme des étrangers représentant le gouvernement fédéral de New Delhi, la capitale, située à plus de 1.600km plus à l'ouest. Ils accusent New Delhi d'exploiter les grandes ressources naturelles du Nord-est sans en faire profiter les autochtones, dont la plupart sont plus proches, ethniquement, de la Birmanie et de la Chine que du reste de l'Inde. Ils veulent pour preuve de la discrimination le manque d'infrastructures et le chômage qui frappent le Nord-est.

Vendredi soir également, des militants ont lancé une grenade contre une voiture circulant dans un marché très fréquenté. Une fillette de 2 ans a été tuée et sept autres personnes, dont sa mère, ont été blessées, a ajouté le même policier. L'explosion d'une bombe sur un marché a aussi fait 13 blessés, dont deux policiers, dans le district de Karbi, à 300km au sud-est de Gauhati.

La police affirme constater une recrudescence de la violence à l'approche du 15 août, date de l'indépendance de l'Inde de la Grande-Bretagne, en 1947. Au moins 23 personnes ont été tuées la semaine passée. La police impute la violence au Front uni de libération de l'Assam (ULFA), interdit, et au Front national de libération de Karbi Longri (KLNLF), qui agirait en coopération avec l'ULFA. (ap)

Ton opinion