MotoGP: Dovizioso complète la fête des Italiens
Actualisé

MotoGPDovizioso complète la fête des Italiens

Les Italiens ont fait plaisir à leur nombreux public lors de leur Grand Prix national au Mugello. Ils ont en effet gagné les trois courses au programme. Côté suisse, Thomas Lüthi a pris une belle 2e place en Moto2.

par
dmz
AFP/Tiziana Fabi

Thomas Lüthi (Kalex) est passé tout près de la victoire au Mugello, au terme d'une course superbe. Il a échoué à 0''052 de l'Italien Mattia Pasini (Kalex). Alex Marquez (Kalex) a pris la 3e place.

Lüthi est ainsi monté pour la cinquième fois sur le podium en six courses cette saison. Franco Morbidelli (Kalex), 4e de la course, reste leader du championnat, mais son avance sur le pilote suisse n'est plus que de 13 points après un tiers de la saison.

Une bonne journée

«Le rythme a été très rapide dès le début. Quand j'ai vu que Morbidelli peinait à suivre, j'ai attaqué encore plus. Devant, Mattia était très fort, surtout dans le deuxième secteur. La journée a été très bonne pour moi», s'est réjoui le pilote bernois, très régulier depuis le début du championnat.

Lüthi a rejoint son Emmental dès la fin de journée. Il va se reposer durant deux jours avant de partir pour Barcelone, où se déroulera le GP de Catalogne dimanche prochain. Il n'a jamais gagné sur le circuit de Montmelò, mais est monté à quatre reprises sur le podium (2e en 2003, 2010 et 2012, 3e en 2013).

Pasini (31 ans) a pour sa part fêté son premier succès en Moto2, mais le 11e de sa longue carrière. Sa dernière victoire datait du GP d'Italie 2009 en 250 cm3, déjà au Mugello.

Loin sur la grille au départ, Dominique Aegerter (Suter) est bien remonté: il a fini au 7e rang. «Domino» et Lüthi sont les deux seuls pilotes de la catégorie à être entrés dans les points lors des six courses de la saison.

Jesko Raffin (Kalex) n'a pas réussi à s'illustrer. Le Zurichois, à la peine après un bon début de saison, a dû se contenter d'une anonyme 23e place à 40 secondes du vainqueur.

Dovizioso en patron

En MotoGP, Andrea Dovizioso a offert à Ducati son premier succès en 2017. Le pilote italien a pleinement exploité la puissance de sa machine en ligne droite pour aller cueillir la troisième victoire de sa carrière dans la catégorie reine, après la Grande-Bretagne en 2009 et la Malaisie l'an passé. Au total, il compte 12 succès en championnat du monde.

Leader du championnat, Maverick Vinales (Yamaha) a fait une bonne affaire en terminant 2e devant un autre Italien, Danilo Petrucci (Ducati). L'Espagnol compte désormais 26 points d'avance sur Dovizioso et 30 sur Valentino Rossi (Yamaha), qui a fini 4e au Mugello. Le nonuple champion du monde, blessé récemment après une chute en motocross, a brièvement mené avant de devoir baisser le rythme dès la mi-course.

Première pour Migno

L'Italien Andrea Migno (KTM) s'est quant à lui imposé dans la course Moto3. Il a fêté le premier succès de sa carrière au terme d'une épreuve très serrée puisque les neuf premiers ont fini dans la même seconde. Fabio Di Giannantonio (Honda) a manqué la victoire pour 0''037.

Ton opinion