Actualisé

critiqueDr House s'adoucit, mais pas trop

Pour notre plus grand bonheur, House revient très en forme ce jeudi soir, dans des inédits sur TSR1.

par
Caroline Goldschmid

La fin de la saison 4 nous laissait des larmes plein les yeux avec la mort d'Amber, la petite amie de Wilson. L'amitié entre ce dernier et House semblait alors fortement compromise, vu qu'elle se trouvait dans le bus à cause de lui. La saison 5 de «Dr House» reprend quelques semaines après le décès d'Amber, avec le retour de Wilson à l'hôpital.

Durant tout ce temps, les deux comparses ne se sont pas parlé. House finit par s'excuser. Mais Wilson lui annonce qu'il s'en va. Il va donner sa démission et quitter la ville pour tout oublier. Le pire, c'est que l'oncologue lui balance que s'il part c'est pour le fuir, qu'ils n'ont jamais été vraiment amis et qu'il ne veut plus cautionner ses agissements.

Ce cinquième volet débute donc mal pour Gregory House, qui perd son seul ami, suivi de peu par le décès de son père, ou du moins, de l'homme qui l'a élevé. Mais la série peut-elle vraiment se passer des farces enfantines que se font constamment House et Wilson et de leur complicité?

Du côté des amourettes, on verra un couple se former au sein de l'équipe. Entre House et sa patronne Cuddy aussi, on sent qu'il se passe quelque chose. Mais encore faudra-t-il que le médecin au cœur si dur parvienne à exprimer ses sentiments!

Le personnage du Dr House, ses répliques, son mépris des règles, ses réactions imprévisibles et ses agissements anarchistes sont toujours aussi jubilatoires. Ce cinquième volet révélera toutefois chez lui un soupçon de sensibilité, une once de tendresse et un cœur qui n'est finalement pas fait que de pierre.

Ce jeudi à 21h10 sur TSR1.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!