New York: Dr. Luke nie avoir violé Katy Perry
Actualisé

New YorkDr. Luke nie avoir violé Katy Perry

Dans un SMS saisi par la justice, Kesha accuse son ancien producteur Dr. Luke d'avoir aussi violé Katy Perry. Il riposte.

par
cpi
Katy Perry tout comme Kesha a travaillé avec le Dr. Luke par le passé.

Katy Perry tout comme Kesha a travaillé avec le Dr. Luke par le passé.

AFP/Frederick M. Brown

Malgré elle, Katy Perry est dés­ormais impliquée dans la guerre judiciaire entre Kesha et son ancien producteur Dr. Luke (Lukasz Gottwald).

Le producteur a intenté un procès en diffamation à Kesha, qu'il accuse d'avoir menti en affirmant qu'il l'avait droguée et agressée sexuellement. Nouvelle pièce au dossier, une discussion SMS de février 2016 entre la chanteuse et Lady Gaga. Comme révélé par «The Blast», Kesha y racontait notamment «avoir été violée par Dr. Luke, tout comme Katheryn Hudson», qui n'est autre que Katy Perry. De nouvelles affirmations démenties par le producteur. «L'accusation de Kesha est sans fondement et irresponsable. Elle est irrespectueuse envers Katy Perry, qui a elle-même déjà dit que je ne l'avais pas violée», a exprimé Dr. Luke. Il ajoute avoir perdu plus de 10 millions de dollars à cause de cette affaire et estime que Kesha «a ruiné sa carrière et sa réputation». Ce dernier demande désormais plus de dommages et intérêts pour le préjudice causé par ces «mensonges malveillants».

De son côté, Katy Perry, qui n'a pas réagi à ce nouveau volet polémique, n'a jamais accusé publiquement le producteur d'avoir eu un comportement déplacé à son égard.

Ton opinion