Actualisé

Promotion/relégationDragan Mrdja soulage le FC Sion

Absent pendant près d'une année, le Serbe a inscrit un doublé contre le FC Aarau. Sion a fait un grand pas vers le maintien (3-0).

par
Robin Carrel
Sion
Auteur d'un doublé, le Serbe a grandement contribué à la victoire du FC Sion.

Auteur d'un doublé, le Serbe a grandement contribué à la victoire du FC Sion.

Après une première période décevante de la part de sa nouvelle troupe, Vladimir Petkovic a décidé de changer ses cartouches offensives. Bien lui en a pris, car le FC Sion commençait à inquiéter sérieusement ses 10'800 supporters. Entrés pour remplacer Rodrigo et Goran Obradovic, Dragan Mrdja et Xavier Margairaz ont fait la différence et offert une belle marge au club de Christian Constantin, au soir de ce match aller du barrage de promotion-relégation.

L'histoire de Mrdja est particulièrement savoureuse. L'attaquant de 28 ans a rejoué pour la première fois il y a une semaine seulement face aux Young Boys - défaite valaisanne 3-0 au Stade de Suisse le 20 mai -, après s'être déchiré successivement les ligaments des deux genoux. Les joueurs de Tourbillon peuvent lui tirer un grand coup de chapeau. Il a marqué le 1-0 à peine une minute après son entrée en jeu et a ensuite clos le score.

«On a tout donné! Tout ce que je peux dire, c'est que je suis très heureux», a lâché un Mrdja rarement loquace à l'heure de l'interview. «C'était un bon jour pour moi, mais je ne veux pas trop évoquer mon cas personnel. Je préfère mettre en avant le travail de toute mon équipe. J'y pensais juste au moment de rentrer en jeu... Le rêve serait d'arriver et de réussir à marquer.»

Cette avance de trois buts avant le match retour prévu lundi (17h00/RTS Deux) est un salaire minimal pour les Valaisans, tant le fossé technique entre les deux équipes est apparu profond samedi. Le FC Aarau n'a, il faut bien l'avouer, vraiment rien d'un foudre de guerre.

Son gardien Joël Mall a eu l'air fébrile tout au long de la rencontre, la défense est bien trop inexpérimentée pour le plus haut niveau et son attaque s'est longtemps résumée aux efforts solitaires de Remo Staubli. «Il ne faut pas s'enflammer et finir le travail», a prévenu Serey Die, deux fois passeur décisif. «La première partie du contrat est remplie. Mais ce n'était que le match aller», a martelé Arnaud Bühler.

Sion - Aarau 3-0 (0-0)

Tourbillon. 10 800 spectateurs. Arbitre: Studer. Buts: 58e Mrdja 1-0. 68e Margairaz 2-0. 82e Mrdja 3-0.

Sion: Vanins; Vanczak, Adailton, Dingsdag, Bühler; Rodrigo (54e Margairaz), Serey Die; Yoda, Obradovic (57e Mrdja), Crettenand; Danilo (71e Mutsch).

Aarau: Mall; Widmer, Jäckle, Garat, Gonçalves; Gashi, Bürki, Ionita, Staubli (77e Marazzi); Stojkov (65e Schürpf), Schultz (77e Nganga).

Notes: Sion sans Gonçalves, Basha (blessés), Fickentscher (suspendu), Tréand ni Ianu (pas convoqués). 56e but de Margairaz annulé pour hors-jeu. Avertissements: 59e Bühler. 59e Gashi. 78e Garat. 83e Mrdja.

Une heure d'attente

Sion a eu très vite deux possibilités de prendre les devants, mis ni Yoda (1re), ni Bühler (sur la barre/11e) n'ont trouvé le cadre. Bien décalé par Yoda, Mrdja a ouvert le score à la 58e. Margairaz a doublé la mise dix minutes plus tard, après avoir battu Mall en deux temps. Le Serbe a inscrit le no 3 d'une magnifique frappe enveloppée depuis l'extérieur de la surface (81e). Mrdja est même passé à quelques centimètres d'un fabuleux hat-trick en toute fin de match. Il a malheureusement trop croisé sa frappe.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!