Actualisé 20.09.2018 à 08:54

Los AngelesDrake porte plainte contre une ex-conquête

Le rappeur a saisi la justice à l'encontre d'une femme se disant enceinte de lui et qui l'accuse de l'avoir violée.

de
lja
Drake admet avoir couché avec Layla Lace, mais nie l'avoir violée ou mise enceinte.

Drake admet avoir couché avec Layla Lace, mais nie l'avoir violée ou mise enceinte.

DR

Drake est dans la tourmente. Selon TMZ, le rappeur canadien de 31 ans a porté plainte contre une certaine Layla Lace qui l'accuse de l'avoir violée durant sa tournée à Manchester, en 2017. Dans les documents remis à la justice, Drake admet avoir couché avec cette ex-stripteaseuse dans sa chambre d'hôtel, mais il précise que leurs ébats étaient consentis et que «Layla avait été ravie de lui faire une fellation». D'après l'avocat de la star, la situation entre les deux amants s'est détériorée quand Drake a renvoyé Layla chez elle alors qu'elle s'imaginait l'accompagner durant toute sa tournée. La bimbo avait alors «piqué une crise». Elle s'était créé une «relation fantasmée» avec Drake qui n'avait «ni le temps ni l'énergie de répondre à ses attentes».

Du coup, en avril 2017, Layla a déclaré à la radio Sirius XM qu'elle était enceinte de lui. Elle a ensuite porté plainte contre le rappeur pour diffamation après qu'il avait déclaré sur TMZ qu'il ne l'avait jamais rencontrée. La plaignante a cependant refusé que Drake se soumette à un test de paternité.

Dommages et intérêts

De son côté, l'artiste a toujours nié en bloc les affirmations de son ex-conquête. On avait découvert par la suite qu'elle avait inventé cette grossesse. Selon Drake, c'est la raison pour laquelle Layla a changé de tactique en l'accusant de l'avoir violée, en 2017. L'avocat de la Britannique aurait même demandé plusieurs millions de dollars à l'artiste en échange du silence de sa cliente. Drake réclame donc à Layla des dommages et intérêts pour tentative d'extorsion, stress émotionnel, fraude, diffamation et abus de procédure.

Regardez un extrait de l'interview de Layla Lace à Sirius XM, en 2017:

Drake, une victime consentante

Repris et déclinés sur les réseaux sociaux, les mèmes sont une forme de consécration. Démonstration avec Drake, héros d'Internet.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!