Valais: Drame à Monthey: «Des cris de 1h à 4h du matin»
Publié

ValaisDrame à Monthey: «Des cris de 1h à 4h du matin»

La police a trouvé le corps sans vie d'une femme de 40 ans dans un appartement, mercredi. Le tueur présumé est son ami.

par
Abdoulaye Penda Ndiaye
Les faits se sont produits dans cet immeuble locatif de cinq étages.

Les faits se sont produits dans cet immeuble locatif de cinq étages.

dr

En lieu et place des cris de joie et des bulles de champagne, un couple d'un immeuble locatif de Monthey (VS) a passé la nuit de la St-Sylvestre dans une ambiance dramatique. «Ils se disputaient souvent. Mais ça ne durait jamais autant. Là, de 1h à 4h du matin, il y a eu des cris et du bruit comme quand on tape sur du métal», témoigne une voisine.

À leur réveil, les locataires ont pensé que les voisins du 2e étage avaient fini par se calmer. Ils ignoraient encore que S., Valaisanne de 40 ans mère d'un ado, ne pouvait plus crier. Des agents de la police de Monthey ont découvert son corps sans vie, le 1er janvier vers 13h.

La violence domestique concerne 3 homicides sur 5

Le tueur présumé est le compagnon de S. Ce Français de 41 ans a été interpellé sur place. «Les circonstances exactes du drame n'ont pas encore été déterminées», indique Stéphane Vuardoux, de la police cantonale valaisanne.

«Ce motard basané et balèze passe ses journées à la maison. Il n'est pas très commode. C'est le genre de mec avec lequel on n'a pas envie de se friter. Son nom ne figure même pas sur la boîte aux lettres», balance un voisin. «Ça fout la trouille de savoir qu'une femme a été tuée dans notre immeuble. Encore jeudi, il y avait plein de policiers et des voitures banalisées dans le quartier», décrit une jeune, très touchée par le drame.

La police du Valais indique qu'en 2018, sur les cinq homicides qui se sont produits dans le canton, trois ont eu lieu dans le «cadre de violences domestiques.»

Ton opinion