Suisse: Drapeau albanais pour la fête nationale

Actualisé

SuisseDrapeau albanais pour la fête nationale

Mais pour quelle raison le magasin Otto's propose des tasses rouges avec l'aigle noir bicéphale à certains rayons du 1er Août?

par
Frédéric Nejad Toulami
Au rayon dédié du 1er août, on trouve ces tasses dans certains magasins Otto's.

Au rayon dédié du 1er août, on trouve ces tasses dans certains magasins Otto's.

FNT

Alors que des devantures commerciales sont décorées aux couleurs helvétiques du 1er août depuis plusieurs jours, des lecteurs se sont étonnés d'y trouver des tasses aux couleurs de l'Albanie dans certains magasins Otto's.

Dans au moins deux points de vente alémaniques distincts de cette enseigne, on trouve en effet des mugs rouges frappés de l'aigle noir à deux têtes. Vérifications faites chez Otto's à Collombey (VS), ces tasses ne font partie de l'assortiment Fête nationale suisse tandis qu'à Lausanne, si.

«Qu'une erreur humaine»

Contactée à ce sujet, la porte-parole d'Otto's semble agacée par nos questions. Selon elle, cela ne s'est produit que dans un seul magasin et ce n'est dû qu'à «une erreur humaine, rien de plus»; il n'y aurait aucune stratégie de la chaîne de mélanger volontairement ces articles. Comme nous lui assurons avoir vérifié qu'il s'agit bien de cas similaires différents tant du côté alémanique qu'à Lausanne, elle dit ne pas comprendre la situation et se renseigne auprès de la direction.

Stratégie de vente auprès des albanophones en Suisse?

Entre-temps, nous sommes allés vérifier au magasin Otto's d'Echandens (VD). Si le stand spécial 1er août ne comporte pas d'objets décorés du drapeau albanais, ces fameuses tasses trônent aux côtés de celles aux couleurs suisses, entourées de drapeaux et tourniquets à vent rouge à croix blanche pour attirer les clients. La direction vise-t-elle l'importante communauté albanophone vivant en Suisse dans cet achalandage marketing afin d'écouler plus de tasses?

Démenti de la porte-parole: «Il s'agit tout simplement d'une erreur de placement. Nous avons de très gros volumes à mettre en rayon et il semblerait que ces tasses aient été exposées là sans autre réflexion et que par un malheureux concours de circonstance. Il n'y a donc là rien à analyser ni à expliquer.»

Ton opinion