En justice: Dre réclame des millions à son ancien label

Actualisé

En justiceDre réclame des millions à son ancien label

Le rappeur devenu businessman réclame plusieurs millions à son ancienne maison de disques. Selon lui, elle ne lui aurait pas versé les droits d'auteur qu'il aurait dû toucher.

par
fec
Rien qu'en 2013, l'Américain de 48 ans a gagné plus de 36 millions de francs. Il se classe parmi les trois rappeurs qui on gagné le plus l'an dernier.

Rien qu'en 2013, l'Américain de 48 ans a gagné plus de 36 millions de francs. Il se classe parmi les trois rappeurs qui on gagné le plus l'an dernier.

On peut être un des trois rappeurs les plus riches de la planète, il n'empêche: un sou est un sou. Dans le cas présent, il s'agit plus de quelques millions de francs, 2.7 pour être précis.

C'est la somme que réclame Dr. Dre à son ancien label, Death Row Records, comme le rapporte nme.com. Selon le rappeur de 48 ans, devenu un très rusé businessman, la société ne lui aurait pas versé l'entier des royalties durant le temps où il avait un contrat avec elle. En 1992, Dre avait publié son 1er album «The Chronic» chez cette maison de disques. La galette a eu un succès retentissant. Elle a été l'une des plus vendues aux États-Unis en 1993. Pour l'anecdote, le label a été cofondée par Dre lui-même. En 2006, il a fait faillite et a été racheté pour 16 millions par WIDEawake Entertainment Group.

Depuis, Andre Romelle Young, son vrai nom, a fait fortune avec des produits dérivés, notamment une fameuse marque de casques audio. L'an dernier, selon Forbes, Dre a gagné plus de 36 millions de francs.

Ton opinion