Fribourg: Droit de vote fictif accordé aux ados
Actualisé

FribourgDroit de vote fictif accordé aux ados

Des centaines d'élèves fribourgeois de 9e année voteront sur les différents objets fédéraux durant la prochaine année scolaire dans le cadre d'une campagne de sensibilisation.

par
tok/ofu
Les membres de l'association JPSense (photo)  veulent sensibiliser les jeunes à la politique.

Les membres de l'association JPSense (photo) veulent sensibiliser les jeunes à la politique.

«Ce programme est censé montrer aux jeunes qu'il est très facile d'aller voter. Comme ça, une fois arrivés à l'âge de 18 ans, ils se seront habitués à la chose et se rendront aux urnes», explique André Perler, président de Jugend & Politik Sens (JPSense). Selon lui, une étude a en effet démontré que la première votation était la plus difficile pour les jeunes adultes. C'est pour cela que l'association a décidé de lancer une campagne de sensibilisation pour inciter les adolescents à se rendre aux urnes une fois majeurs et ainsi augmenter leur taux de participation lors de votations, note le Fribourgeois de 22 ans.

Dès la rentrée, des centaines d'élèves de 9e année de la Singine (district alémanique du canton de Fribourg) recevront chez eux le matériel de vote avant chaque votation fédérale. Ils pourront donner leur voix soit par correspondance soit en se rendant au bureau de vote. «Dix-sept communes singinoises sur dix-neuf ont décidé d'apporter leur soutien au projet qui a été mis sur pied en collaboration avec les différents représentants scolaires, les communes et la préfecture. La seule différence avec les adultes c'est que leur enveloppe est marquée d'un gros trait rouge pour que leur voix ne soit pas comptabilisée», affirme André Perler.

Ton opinion