Actualisé 09.02.2017 à 02:37

Libre-échangeDroits de douane: le Canada menace les USA

Une taxe douanière sur les produits canadiens entraînerait des mesures similaires en retour, a prévenu Ottawa mercredi.

1 / 149
Les démocrates américains ont franchi un cap dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution. (Jeudi 12 septembre 2019)

Les démocrates américains ont franchi un cap dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution. (Jeudi 12 septembre 2019)

Keystone
La démocrate Ilhan Omar a déclaré aux journalistes que Donald Trump était «fasciste». (Jeudi 18 juillet 2019)

La démocrate Ilhan Omar a déclaré aux journalistes que Donald Trump était «fasciste». (Jeudi 18 juillet 2019)

Keystone
La Chine a annoncé, en pleine escalade de la guerre commerciale avec Washington, avoir infligé une amende anti-monopole de 23,3 millions francs à une co-entreprise du constructeur automobile américain Ford. (Mercredi 5 juin 2019)

La Chine a annoncé, en pleine escalade de la guerre commerciale avec Washington, avoir infligé une amende anti-monopole de 23,3 millions francs à une co-entreprise du constructeur automobile américain Ford. (Mercredi 5 juin 2019)

Keystone

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland a indiqué mercredi au secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson qu'une taxe douanière sur les produits canadiens entraînerait des mesures similaires en retour.

«Nous ne savons pas quelle sera la position des Etats-Unis sur la question des droits de douane» mais, a dit Chrystia Freeland, «j'ai profité de l'occasion pour être très claire (et dire) que le Canada pense que ce serait une mauvaise idée».

«J'espère que cela a été utile pour mon homologue américain d'entendre directement de ma part nos vues sur ce sujet», a déclaré la ministre canadienne lors d'une conférence téléphonique à l'issue de sa rencontre à Washington avec Rex Tillerson. Si les Américains devaient imposer des taxes à l'entrée des produits canadiens, alors «le Canada répondrait de façon appropriée», a-t-elle dit.

Donald Trump a régulièrement menacé d'imposer des droits de douane si les Etats-Unis jugent que des produits étrangers font une concurrence aux entreprises américaines.

Renégociation de l'Aléna

Pour cela, le président américain pourrait s'appuyer sur le «Trade Act» de 1974 pour imposer des droits de douane contre un pays si ses pratiques sont «déraisonnables», ou suspendre un accord commercial si celui-ci fait peser un «fardeau» économique sur les Etats-Unis.

De fait, Donald Trump a demandé au Mexique et au Canada de renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) en vigueur depuis 1994 entre les trois pays du sous-continent.

Chrystia Freeland, ancienne ministre du Commerce international, a gardé le dossier commercial avec les Etats-Unis dans ses attributions aux Affaires étrangères.

Les Etats-Unis sont le premier partenaire commercial du Canada avec environ trois-quarts des exportations canadiennes. En 2016, le Canada a dégagé un excédent commercial de 32,7 milliards de dollars canadiens (23 milliards d'euros) dans sa relation avec les Etats-Unis, selon Statistique Canada. (nxp/afp)

Complications à la frontière américano-canadienne

Les binationaux canadiens rencontrent des difficultés pour aller aux Etats-Unis depuis le décret migratoire de Trump, suspendu depuis à une décision de justice. Dans les médias locaux, les témoignages se multiplient de Canadiens refoulés à la frontière.

«Les cartes Nexus (permet à son détenteur "d'accélérer le franchissement de la frontière") d'environ 200 résidents permanents canadiens ont été révoquées il y a quelques jours puisque selon le récent décret présidentiel, elles étaient inadmissibles», a expliqué mercredi le ministre canadien de la Sécurité publique. Il a assuré que ces cartes sont à nouveau valables depuis la suspension du décret.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!