Etats-Unis: DSK inspire une bague «anti-adultère»

Actualisé

Etats-UnisDSK inspire une bague «anti-adultère»

Marquer son conjoint pour l'empêcher de vous tromper? Ou se marquer soit même pour s'éviter le faux pas... C'est l'idée de cette alliance imaginée par The Cheeky, un créateur spécialisé dans les «cadeaux inappropriés» .

par
Jean-Vincent Russo
New York
L'alliance a été inspirée par les écarts conjugaux de plusieurs hommes célèbres

L'alliance a été inspirée par les écarts conjugaux de plusieurs hommes célèbres

Le concept est un brin ironique: «En pensant à Arnold, Tiger, et a un mec du FMI infidèle (SIC), nous avons créé cette bague de mariage pour ceux qui pourraient être tentés par l'adultère», précise Colin Hart sur le site web thecheeky.com. «Je pensais effectivement à Dominique Strauss-Kahn en écrivant ces lignes, mais je ne me rappelais plus son nom!», précise-t-il à 20 Minutes.

Le système est simple: une gravure en négatif, «I'm married» à l'intérieur de l'anneau, marque la peau en relief pour quelques minutes, comme le fait le pli du drap le matin! Celui pris d'une pulsion devant une jolie créature, et tenté d'escamoter de son alliance, se retrouvera marqué au doigt pendant quelques minutes. Le temps de se calmer ?

Officiellement, selon le site, la bague est autant pour les hommes que pour les femmes. Mais à en juger par sa largeur, on dirait plutôt qu'elle est surtout masculine.

550 dollars la pièce

Evidemment, l'efficacité n'est pas garantie. Il s'agit surtout d'un clin d'oeil (à 550 dollars tout de même), plus que d'une «assurance chasteté». Celui qui veut vraiment tromper peut toujours se trouver «une autre bague, pour couvrir cette espèce de tatouage temporaire», note le blog féminin Jezebel.

Ou bien juste la garder au doigt: nombre de maris volages de notre connaissance nous ont assuré qu'une alliance est plus attirante que repoussante. Bref, le divorce pour faute a encore de beaux jours devant lui.

Ton opinion