Lausanne: Du Béjart à la sauce Agatha Christie à Beaulieu
Actualisé

LausanneDu Béjart à la sauce Agatha Christie à Beaulieu

Avec «Le Concours» dansé à Lausanne dans un mois, la troupe du Béjart Ballet exhume un ouvrage drôle et mystérieux créé en 1985.

Le spectacle plonge dans l'ambiance d'un concours de danse durant lequel la candidate numéro 13 est assassinée.

«Maurice Béjart s'est inspiré d'Agatha Christie et laisse le public dans l'expectative jusqu'aux dernières minutes», a raconté le directeur artistique Gil Roman contacté mardi par l'ATS. Comme un film policier, l'ouvrage est construit sur des flash-back car six suspects pourraient avoir commis ce meurtre.

Très peu de chorégraphes ont signé des ballets policiers. Maurice Béjart ne l'a fait qu'une fois. Gil Roman a participé à la création du «Concours» en tant que danseur et pour remonter cet ouvrage, il a notamment visionné des vidéos de représentations de l'époque.

«Dans ce ballet 'vieux' de 24 ans, Maurice dévoile, comme jamais peut-être, toute la variété de son imagination scénique et théâtrale», dit-il. Avec ce spectacle, Gil Roman veut aussi montrer l'unité de l'Ecole-Atelier et de la compagnie après la période de tensions traversée l'an passé après la mort de Maurice Béjart.

«Le Concours» est un ballet apprécié du public. Peu avant sa création, Béjart déclarait: «Je suis contre les concours et j'ai toujours refusé de faire partie d'un jury, mais je suis pour la compétition qui stimule le danseur et permet à l'homme de se surpasser».

L'ouvrage mobilise une soixantaine d'inteprètes et sera dansé par le Béjart Ballet Lausanne pour la première fois. Huit représentations sont prévues au Théâtre de Beaulieu du 19 au 30 mai. Auparavant, la troupe sera à l'affiche à Gênes en Italie, avec un autre programme.

NOTE: Place: de 25 à 150 francs. Site: www.bejart.ch

(ats)

Ton opinion