Actualisé

Mondial 2010Du football pour l'espoir à Johannesburg

Une «Coupe du monde sociale» a débuté dimanche dans un quartier défavorisé de Johannesburg, où 32 équipes internationales, qui représentent des associations mêlant football et projet éducatif, vont s'affronter jusqu'au 10 juillet.

Le coup d'envoi a été donné au coeur du township.

Le coup d'envoi a été donné au coeur du township.

Ce «Festival de l'Espoir», organisé par la Fédération internationale de football (FIFA) en marge du Mondial 2010, se déroule dans le township d'Alexandra, un ancien ghetto noir au coeur de la capitale économique sud-africaine.

«Le but du Festival de l'Espoir est de mettre en contact des gens du monde entier, de disséminer de l'espoir au travers des matches», a lancé le président de la FIFA, Sepp Blatter, juste avant le coup d'envoi. «C'est un tournoi basé sur le respect et la bonne volonté.»

«L'Equipe de la Paix», qui réunit Israéliens et Palestiniens, «Kids4Life», dont les membres luttent contre le sida au Lesotho, ou des représentants de l'association britannique «Pères contre les drogues», figurent parmi les équipes sélectionnées.

Toutes les équipes sont mixtes pour promouvoir l'égalité entre les sexes.

Le premier match de poules a opposé dimanche l'équipe hôte, un projet communautaire à Alexandra, à des Uruguayens actifs dans la défense des droits de l'enfant.

Le township d'Alexandra devrait ensuite accueillir un des 20 «Centres de l'espoir», que la FIFA a promis de construire sur le continent africain en guise d'héritage du Mondial 2010.

Huit de ces centres, qui combinent salles de classes et centres de santé autour d'un terrain de foot, ont déjà vu le jour, notamment à Khayeltisha, un immense township près du Cap, ou à Mathare près de Nairobi.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!