Actualisé 16.10.2008 à 20:20

LausanneDu latex naturel en Suisse

Une équipe de de la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne est engagée dans un projet de recherche européen.

Il s'agit de produire et d'exploiter en Europe une source de caoutchouc autre que celle de l'arbre habituel. Actuellement, celui-ci n'en fournit pas assez, et son caoutchouc est allergène.

Deux plantes alternatives semblent prometteuses: la guayule et le pissenlit russe. Les propriétés agricoles de ces plantes seront développées afin de les exploiter avec un rendement viable. Les plants ainsi améliorés seront testés en champs, en France et en Espagne.

Selon le Pr Yves Poirier, qui est à la tête de l'équipe lausannoise, «le projet devrait aboutir d'ici à quatre ans».

(elf)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!