Actualisé 18.06.2019 à 10:31

Consommation

Du poisson artificiel bientôt dans l'assiette?

Un tiers des océans du monde est surexploité, selon l'ONU. Il faudra trouver des alternatives comme du poisson artificiel ou d'origine végétale.

de
cht/nxp

Quelque 17% de la masse des animaux marins (poissons, invertébrés, mammifères) pourraient disparaître d'ici 2100 si les émissions de CO2 gardaient leur rythme actuel, a mis en garde récemment une évaluation internationale parue dans la revue américaine PNAS. En gros, à chaque degré de réchauffement engrangé, l'océan perdra 5% supplémentaire de biomasse animale.

Or la consommation mondiale de poisson a atteint un niveau record et un tiers des océans du monde est surexploité, selon l'ONU. Leurs versions artificielles seront un moyen de créer de la viande et du poisson abordables, sains et écologiques, selon le magazine en ligne Bloomberg.

Aux USA, la firme Wild Type, basée à San Francisco, fabrique déjà du saumon de laboratoire, rapporte Bloomberg. Mais elle ne peut produire que de petits morceaux, qui deviennent trop feuilletés s'ils sont chauffés au-dessus de 100°C. Mais ils conviennent parfaitement pour une cuisson à base de jus de citron ou pour réaliser des sushis ou des tartares de poisson. Ce saumon artificiel peut aussi se consommer en version fumée.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!