Actualisé 16.09.2010 à 19:51

éducation sexuelle

Du porno pour éduquer les écoliers?

Diffuser des films X pour «dépoussiérer» les cours d'éducation sexuelle, telle est l'idée des Jeunes socialistes. Profs et parents sont atterrés.

de
Céline Duruz

Fini les histoires d'abeilles qui butinent les fleurs et de bébés qui naissent dans les choux! Les cours d'éducation sexuelle pourraient devenir plus hard. Les Jeunes socialistes suisses proposent que les ados de 10 à 12 ans visionnent des films pornos à l'école.

Découvrant l'initiative du comité central de son parti, Romain de Sainte-­Marie, président des Jeunes socialistes genevois, ap­prouve: «Les cours actuels sont désuets. Il faut absolument qu'ils soient modifiés pour répondre à l'évolution de la société, mais ils devraient avoir lieu plutôt vers 12 ou 13 ans. A ce moment-là, les jeunes en connaissent déjà un rayon.» Selon lui, certains clips de rap sont aussi suggestifs que des scènes coquines.

Cette proposition l­aisse cependant sans voix Barbara de Kerchove, présidente de l'Association vau­doise des parents d'élèves. «Ce n'est pas à l'école d'imposer ces images choquantes aux enfants! Je crains le côté pervers de cette démarche. Sans compter que c'est une violation de la sphère privée et familiale.» Avis que partage Christian Berdoz, directeur des écoles primaires et secondaires de Corsier (VD): «Les cours d'éducation sexuelle sont un sujet sensible. Certains parents préfèrent informer eux-même leurs enfants. Cette proposition est absurde et illégale.»

De l'avis d'une éducatrice en santé sexuelle romande qui souhaite garder l'anonymat, il ne faut pas oublier que «la pornographie sert avant tout à exciter, non pas à éduquer.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!