Actualisé 16.11.2006 à 23:11

Du sursis pour les gardes-parcs

Cinq anciens gardes-parcs de la Ville ont été condamné mardi à des peines de 2 mois, 1 mois et deux fois 15 jours de prison, assorties d'un sursis pendant deux ans.

Ils avaient été suspendus en mai dernier pour avoir alimenté une caisse commune avec l'argent des parcomètres. Elle servait à payer leurs boissons lors de leurs pauses. Ils devront également s'acquitter des frais de justice, comme l'a indiqué hier le bi-hebdomadaire La Région Nord vaudois. Les cinq hommes ont encore la possibilité de faire appel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!