Duel 100% romand pour un titre

Actualisé

Duel 100% romand pour un titre

AUTOMOBILISME. Qui de Romain Grosjean ou de Sébastien Buemi
gagnera le championnat
F3-Euroserie?

La réponse tombera au plus tard dimanche, à l'issue des deux dernières épreuves de la saison, à Hockenheim (All). Pour l'heure Grosjean compte sept longueurs d'avance sur Buemi, et il reste 17 points en jeu. De quoi conférer un petit, mais réel, avantage au Genevois à licence française, qui pourrait devenir pilote d'essai chez Renault en 2008. «En début d'année, j'avais signé la pole et remporté la première course, ici même à Hockenheim», se souvient Sébastien Buemi, comme pour se donner du courage. «De plus j'ai gagné la dernière course au Nogaro. C'est excellent pour la confiance. Cette saison, Romain a gagné plus de courses que moi (6 contre 2), mais je compte davantage de 2es et de 3es places (8 contre 4).» Et d'avouer: «Si mon adversaire signe un week-end parfait, ça ne va être simple de lui rattraper ces 7 points.» «Que je gagne ou non ce championnat, ça ne modifiera pas mon avenir, poursuit le Chablaisien, l'an prochain je devrais passer en GP2 et poursuivre des tests en F1.» La pression? «J'ai appris à vivre avec. Dans ce milieu, on ne peut pas se permettre de faire une saison sans résultat.»

«Hockenheim est le circuit sur lequel j'ai remporté ma toute première victoire en F3 Euroserie, au début de la saison», souligne, pour sa part, Romain Grosjean, qui part confiant: «Mon but est de décrocher le titre dès demain.»

David Cherix

Ton opinion