29.07.2016 à 09:19

CommerceDufry voit rouge malgré un bond des ventes

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe pense que la volatilité des affaires continuera à affecter certains marchés.

La forte hausse des ventes est liée à la consolidation de l'italien World Duty Free Group (WDF) acquis l'année dernière.

La forte hausse des ventes est liée à la consolidation de l'italien World Duty Free Group (WDF) acquis l'année dernière.

photo: Keystone

Malgré des ventes en forte croissance, Dufry a enregistré au 1er semestre une perte nette. Après minoritaires elle ressort à 75 millions de francs, alors que le chiffre d'affaires du groupe bâlois de boutiques hors taxes a bondi de 62% sur ces six mois, à 3,61 milliards.

Le profit brut durant la période sous revue ressort à 2,11 milliards de francs ( 63,3%), avec à la clé un résultat opérationnel brut (EBITDA) de 381,3 millions ( 61,1%), a annoncé vendredi le groupe de commerces dans les aéroports, ports, gares et bateaux de croisière notamment. La marge brute ressort ainsi à 10,6%, en ligne avec celle du semestre de référence de 2015.

Le résultat avant impôts et intérêts (EBIT) a pour sa part été impacté par divers éléments, notamment des amortissements, ainsi que des coûts de restructuration. Il s'affiche ainsi à 31,7 millions de francs, contre 45,7 millions un an plus tôt.

Par régions, le chiffre d'affaires brut a plus que doublé en Europe du Sud/Afrique, à 744,2 millions de francs (364,6 millions au 1er semestre 2015). En Europe du Nord/Europe centrale, il a bondi à 964,1 millions de francs (350,8 millions un an plus tôt).

Dans les autres régions, la progression des ventes brutes a été moins spectaculaire, mais tout de même respectable. Elles ont atteint 372,4 millions de francs en Asie/Moyen-Orient/Australie (267,4 millions au 1er semestre 2015), 719,9 millions en Amérique latine (649,4 millions), et 790,1 millions en Amérique du Nord (574,6 millions).

Moins de Russes

La forte hausse des ventes est liée à la consolidation dans les comptes de l'italien World Duty Free Group (WDF) acquis l'année dernière. Pro forma (y compris WDF) la croissance organique a par contre marqué le pas (-1,6%), impactée essentiellement par la poursuite du déclin des voyageurs russes dans le monde mais surtout en Turquie.

Sur les autres marchés, les tendances des premiers mois de l'année se sont confirmées au second trimestre, comme la forte progression en Espagne ou dans les Caraïbes. L'amélioration relative constatée au Brésil s'est aussi poursuivie.

Vote sur le Brexit sans conséquences

Le vote du 23 juin au Royaume-Uni sur sa sortie de l'Union européenne a entraîné une dévaluation de la livre sterling de près de 10%. Ses effets sur les affaires de Dufry ont toutefois été limités, et se manifestent essentiellement au niveau comptable, la société bâloise utilisant le franc suisse comme référence. Les autres marchés européens sont restés stables.

Le renouvellement de contrats de concessions de longue durée a été une des priorités de Dufry durant les six mois écoulés. Parmi les plus importants figurent ceux avec les aéroports de Sao Paolo, Rio de Janeiro et Cancun (Brésil) ainsi que Birmingham et Bristol (Royaume-Uni), sans oublier la reconduction pour dix ans de la concession à l'aéroport de Zurich annoncée la semaine dernière.

Optimisme prudent

Pour l'ensemble de l'exercice, Dufry pense que la volatilité des affaires continuera à affecter certains marchés. Mais pour autant que les taux de change restent relativement stables, le groupe table sur une performance en hausse au second semestre, notamment grâce à l'apport des marchés matures.

Dufry exploite quelque 2200 magasins dans 63 pays. Le groupe emploie près de 29'000 personnes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!