Actualisé 17.01.2013 à 13:37

Megan Fox

Dur dur d'être une bombe sexuelle

Megan Fox ne veut plus être perçue comme un sex-symbol, mais comme une véritable actrice. Quant à la célébrité, elle la vit plutôt mal.

de
Ludovic Jaccard
Dorénavant, la star de 26 ans veut être prise au sérieux.

Dorénavant, la star de 26 ans veut être prise au sérieux.

Il ne faut jamais se fier aux apparences. C'est en tout cas le message que veut faire passer Megan Fox à son sujet. Révélée dans le film «Transformers», l'actrice s'est surtout fait remarquer par sa plastique de rêve. Mais cet atout s'est rapidement transformé en inconvénient pour l'Américaine de 26 ans. Aussitôt limitée à un statut de sex-symbol aux yeux du public, Megan ne l'a pas supporté. «Je me sentais tout simplement impuissante face à cette image. Ça dévorait toute autre partie de ma personnalité, les gens ne voyaient rien d'autre. Ça m'a dévalorisé. Parce que je n'étais rien. Je n'étais qu'une image. Une photo», a-t-elle expliqué dans le magazine «Esquire».

La célébrité? Un vrai fardeau!

Ce qui l'agace aussi? Les gens qui pensent que le fait d'être une star riche et célèbre n'apporte que du bonheur. «Je ne pense pas que les gens comprennent. Ils pensent tous que nous devrions fermer notre gueule et arrêter de nous plaindre parce que nous vivons dans une grande maison avec une belle et grosse voiture. Donc notre vie doit être forcément géniale, dit-elle. Ce que les gens ne réalisent pas c'est que la célébrité peut ressembler à votre pire expérience à l'école, quand vous étiez victime d'intimidation de la part de dix autres élèves. C'est exactement ça, mais au niveau planétaire. Vous êtes persécuté par des millions de gens tout le temps!»

L'épouse de Brian Austin Green a aussi expliqué pourquoi elle a fait effacer son tatouage représentant le visage de son ancienne idole, Marilyn Monroe: «J'ai commencé à beaucoup lire à son sujet et je me suis rendu compte que sa vie était incroyablement difficile. J'ai eu l'impression de voir un mauvais pressentiment. Je ne voulais pas quelque chose de si négatif sur moi. Elle était une sorte de Lindsay Lohan d'aujourd'hui. Ce n'était pas une actrice fiable. Elle avait tout le potentiel du monde et il a été dilapidé. Je ne suis pas intéressée à suivre ses traces.»

Megan Fox tourne au lit avec son mari

La brune a toutefois tenu a éviter tout malentendu au sujet de sa comparaison entre Lindsay Lohan et Marilyn Monroe: «Je voulais dire que ces deux femmes étaient des actrices dont le talent a été parasité par le chaos autour d'elles engendré par les médias scrutant leurs moindres faits et gestes.»

Un côté conservateur

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, Megan est une fille sage, voire pieuse. «Je ne supporte pas les médicaments. Je n'aime pas boire. Je n'aime pas le sentiment de perdre le contrôle, confie-t-elle. J'aime avoir l'impression de contrôler mon corps.» La jeune femme aime aussi se rendre à l'église. «L'énergie y est si intense, confie-t-elle. Je m'y sens en sécurité. J'ai été élevée dans l'idée que Dieu vous protège. Je ne me sens pas en sécurité avec moi-même.»

Sa nouvelle icône? Ava Gardner. «Elle avait le pouvoir. C'était une grande dame. Elle a eu ce qu'elle voulait et a dit ce dont elle avait besoin.»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!