Duran Duran change totalement de style
Actualisé

Duran Duran change totalement de style

ELECTRO POP. Le groupe des années 1980 rajeunit sa musique.
Au risque de perdre ses fans.

Surprenant! Déroutant! Les superlatifs ne manquent pas à l'écoute du nouvel album du groupe anglais Duran Duran, réalisé en collaboration étroite avec Justin Timberlake. Ces douze nouveaux titres ne ressemblent en rien à ce que le groupe a pu produire auparavant. Il y a trois ans, l'excellent disque «Astronaut» marquait le retour du band dans sa formation d'origine. Les 2 millions d'albums vendus ont suffi à convaincre les cinq musiciens de poursuivre l'aventure. Pourtant, et c'est l'une des surprises de ce treizième album, le guitariste ténébreux Andy Taylor n'est plus de la partie. Andy n'était pas très motivé à l'idée de changer radicalement de style. Bien décidés à séduire un plus jeune public, quitte à perdre les fans actuels, le chanteur Simon Le Bon et ses acolytes ont choisi la crème des producteurs r'n'b pour «Red Carpet Massacre». Timbaland, sur deux titres – «Night Runner» et le très bon «Skin Divers» –, Justin Timberlake sur le premier single «Falling Down» et surtout Nate «Danja» Hills que l'on retrouve sur tous les titres. Le résultat est très proche de celui du dernier Nelly Furtado, la force des mélodies en moins. Même si l'ensemble est de qualité, on s'ennuie un peu et l'on est pas toujours convaincu de l'osmose entre ce style éléctro pop, teinté de r'n'b, et la voix de Simon.

Olivier Delaloye

Duran Duran «Red Carpet Massacre». Disponible dès vendredi

Ton opinion