Actualisé 27.07.2018 à 07:58

GenèveDurant tout l'été, le tricot se pratique sous les arbres

Une association prônant le «fait maison» invite les tricoteuses, tous niveaux confondus, à se rencontrer dans les parcs.

de
Lucie Fehlbaum
Sonia avance sa couverture. Elodie, elle, a crocheté une peluche.

Sonia avance sa couverture. Elodie, elle, a crocheté une peluche.

LFE

«Je cherchais une veste crème pour ma fille. J'ai fait toute la ville, rien. A croire que ça n'existait pas. Alors je l'ai tricotée.» Delphine, mère de deux enfants, nous a raconté son rapport au tricot à l'occasion d'un rendez-vous original, mercredi. Tout l'été, l'association Do It Yourself Geneva (DIYG) invite les fans de laine à se rencontrer dans les parcs genevois. Ces moments de partage, gratuits, permettent aux débutantes de profiter du savoir-­faire des expertes, qui avancent leur ouvrage en papotant. Chaque fois, cinq à dix personnes se retrouvent.

Sonia, la fille de Delphine, ne porte plus la jaquette crème mais a pris le pli du tricot. Mercredi, au parc Bertrand, elle réalisait avec aisance des petits carrés colorés: «Je fais une grande couverture en patchwork. Ça demande de la patience mais au final je serai fière de l'avoir faite.»

Elodie, présidente «fraîchement élue» de DIYG, tricotait de son côté une drôle de laine à l'aspect rugueux: «Je fais mes éponges. Elles sont lavables en machine.» DIYG a été créée en 2015 par un groupe d'amies. «Nous étions à l'université et voulions apprendre à utiliser nos dix doigts», confie Elodie, diplômée en psychologie. L'association, qui cherche des membres, propose des ateliers pour apprendre à fabriquer soi-même les objets du quotidien, du déo à l'horloge en bois: «Nous rassemblons les gens autour de savoir-faire pour lutter contre la surconsommation.» Les dates de tricot au parc sont listées sur la page Facebook de DIYG.

Déménager ses activités au parc

A Genève, la saison estivale profite à bon nombre de disciplines. Comme dans d'autres villes, des cours de français sont notamment proposés par l'Oeuvre suisse d'entraide ouvrière jusqu'au 17 août, du lundi au jeudi de 16h à 18h, au parc La Grange. Les enseignants de yoga sont également nombreux à déménager leurs cours du studio à la pelouse. Et le soir venu, les cinéphiles peuvent profiter de CinéTransat, cinéma en plein air gratuit, à la Perle du lac.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!