Suisse: E-commerce: les ventes bondissent de 8,4%
Actualisé

SuisseE-commerce: les ventes bondissent de 8,4%

Au total, 8,3 milliards d'achats en ligne ont été générés par les e-boutiques suisses et 2,0 milliards par des sites de vente étrangers en 2019.

Platteforme LeShop.ch à Bremgarten (AG).

Platteforme LeShop.ch à Bremgarten (AG).

Keystone

Les ventes en ligne ont enregistré une solide croissance en 2019, à contre-courant de la tendance générale, stagnante dans le commerce de détail suisse. Elles ont progressé de 8,4% pour atteindre 10,3 milliards de francs, selon les calculs de l'institut d'études de marché GfK et de l'Association suisse de vente à distance.

Au total, 8,3 milliards d'achats en ligne ont été générés par les e-boutiques suisses et 2,0 milliards par des sites de vente étrangers. Pour la première fois depuis de nombreuses années, les ventes en ligne des commerçants suisses ont crû plus rapidement que celles des sites étrangers. Le e-commerce pèse ainsi pour 9,1% du commerce de détail suisse.

En l'espace de 10 ans, les ventes en ligne ont doublé, passant de 5,1 à 10,3 milliards, progressant de manière successive d'année en année, précise le communiqué conjoint de l'ASVAD et de GfK.

A l'inverse, le commerce de détail dans son ensemble a enregistré une croissance annuelle moyenne négative de -0,8% au cours de la dernière décennie. En 2019, les ventes ont atteint 91,6 milliards en Suisse, en hausse de 0,3% sur un an.

Les denrées alimentaires, vin et capsules de café ont pour la première fois passé la barre du milliard de francs. Ces produits ont généré des ventes en ligne de 1,1 milliard en 2019. Le secteur alimentaire reste toutefois encore éloigné du e-commerce, seulement 2,8% des achats étant réalisés sur internet dans ce segment. A l'inverse, les achats en ligne représentent 16,9% du total dans le segment non-food.

L'électronique a la cote

En 2019, les produits d'électronique grand public ont généré un chiffre d'affaires en ligne de 2,6 milliards. Désormais, 36% des achats dans cette catégorie sont effectués en ligne.

Dans les vêtements et chaussures, les ventes en ligne ont totalisé 2,15 milliards tandis que dans le mobilier et la décoration, elles ont atteint 0,75 milliard. Les livres et médias ont généré 0,3 milliard.

En 2019, des petites commandes ont été passées pour un montant total de 31 millions de paquets, dont 22 millions en provenance d'Asie. En constante hausse depuis des années, ces achats en ligne à l'étranger ont essuyé un repli de 4,6% en 2019, alors que la tendance est à la hausse de la valeur des achats par paquet.

En outre, les consommateurs semblent de plus en plus accorder leur préférence au canal en ligne. La moitié indique ainsi avoir acheté ses produits électroniques et de mobilier sur internet au deuxième semestre 2019. Pour les jouets, les chaussures ou les articles de sport, ils sont plus d'un tiers à dire l'avoir fait.

Poursuite de la croissance attendue

Concernant les perspectives 2020-2022, GfK et l'ASVAD s'attendent à une poursuite de la croissance à hauteur de 8 à 10% annuellement. Les achats en ligne inscriront une croissance plus rapide dans la branche alimentaire sous l'effet de la propagation du coronavirus. Enfin, la pression sur les prix limitera les différences entre les plateformes.

Les données sont basées sur les informations de 250 entreprises. Pour les grands acteurs du commerce en ligne qui ne publient pas de chiffres, des estimations ont été effectuées. Les services, voyages, achats logiciels et jeux de hasard ne sont pas inclus. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion