Actualisé 26.11.2015 à 10:39

Attentats à Paris

Eagles of Death Metal veut rejouer en 1er au Bataclan

Le site vice.com a diffusé l'interview intégrale du groupe Eagles of Death Metal, qui jouait au Bataclan lors des attentats.

1 / 277
kein Anbieter
23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

BFM TV
16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

Capture d'écran BFM TV

«Je veux qu'on soit le premier groupe à jouer au Bataclan quand il rouvrira», a expliqué le cofondateur du groupe américain Jesse Hughes lors d'un entretien avec le directeur général de Vice, Shane Smith, qui lui en a demandé la raison. «Parce que j'étais là quand le silence s'est fait pendant un instant. Nos amis sont venus et sont morts. Je vais y retourner et vivre», a dit le chanteur de ce groupe iconoclaste, la voix tordue par l'émotion. L'entretien a été publié mercredi dans son intégralité sur le site de Vice.

Avant le drame, l'ingénieur du son, Shawn London, se souvient de «gamins qui s'éclataient», qui souriaient et «reprenaient les paroles de chaque titre». Le concert des Eagles of Death Metal avait démarré depuis une heure environ le 13 novembre quand trois personnes sont entrées dans la salle et ont ouvert le feu. Au total, 89 personnes sont mortes au Bataclan et 130 dans l'ensemble des attentats commis ce jour-là.

«J'ai peut-être peur, et peut-être que j'ai traversé pas mal de merdes, mais je respire. Je sais que je vais pouvoir parler à mon fils ce soir», a lancé Jesse Hughes. «J'ai vraiment hâte de revenir à Paris. J'ai hâte de jouer. Je veux y retourner», a martelé ce rocker à la moustache fournie.

«Nous n'avons pas le choix, nous devons finir la tournée», a abondé l'autre cofondateur du groupe, Joshua Homme, qui n'était pas avec le groupe le 13 novembre. «Je compte les jours qui me séparent de celui où je pourrai finir ce concert», a dit le batteur du groupe, Julian Dorio, dans un message posté sur Instagram. Il a également rendu hommage aux victimes ainsi qu'à ceux qui l'avaient aidé le 13 novembre après qu'il est sorti de la salle.

L'interview des Eagle of Death Metal pour Vice

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!