Pas autorisé: easyJet doit renoncer à des mariages en vol

Actualisé

Pas autoriséeasyJet doit renoncer à des mariages en vol

La compagnie aérienne à bas coûts easyJet, qui voulait proposer à ses clients la possibilité de se dire «oui» en plein vol, a annoncé vendredi qu'elle avait dû renoncer à ce projet faute d'obtenir l'accord des autorités.

easyJet avait envoyé une requête à la municipalité de Luton, ville du nord-est de Londres où se trouve le siège de la compagnie, pour que ses pilotes soient autorisés à prononcer des mariages en vol.

Mais la municipalité a donné une réponse négative à la compagnie en expliquant que de telles unions ne sont pas permises par la loi.

easyJet est «très déçue», selon le responsable de la communication de la compagnie, Andrew, McConnell. «Il semble que des fonctionnaires sans visage dans des bureaux sans fenêtre ont saboté les rêves de nombreuses personnes qui voulaient se marier dans les airs», a-t-il déclaré.

Ton opinion