Eboulement: tunnel du Mont-Blanc fermé
Actualisé

Eboulement: tunnel du Mont-Blanc fermé

Le tunnel du Mont-Blanc, qui relie la France et l'Italie, a été fermé à la circulation à la suite d'un important éboulement à trois kilomètres environ de son entrée côté français.

Cette fermeture pourrait durer de 24 à 48 heures.

Selon le Centre régional d'information et de coordination routières (CRICR) Rhône-Alpes, la durée de fermeture prévue s'explique par le long travail de déblaiement et les risques d'autres éboulements.

«Une expertise va être effectuée pour 'purger' une partie de la falaise», a signalé un responsable des Autoroutes et tunnel du Mont- Blanc (ATMB). «Tous les usagers sont invités à se dérouter et emprunter le tunnel du Fréjus, plus au sud», voire celui du Grand Saint-Bernard, au nord, a précisé le CRICR.

L'éboulement, dû aux récentes précipitations et au redoux sur la Haute-Savoie, n'a fait aucune victime, a indiqué la gendarmerie. «C'est un gros éboulement de plusieurs dizaines de mètres cube de montagne -boue et roches- qui bloque totalement la route, au niveau de la rampe d'accès au tunnel, côté français», a expliqué un responsable des ATMB.

La circulation à proximité du tunnel du Mont Blanc avait déjà été perturbée mercredi à la suite d'un premier éboulement, moins important, survenu non loin de là. La circulation des poids-lourds de plus de 7,5 tonnes avait été interdite dans le sens Italie- France.

(ats)

Ton opinion