Suisse: Echange-gag entre les CFF et «une copine»
Actualisé

SuisseEchange-gag entre les CFF et «une copine»

Une cliente en pleine phase de doute a lancé un cri du cœur sur Facebook. La compagnie est entrée dans son jeu. Buzz garanti.

par
frb

Pas loin de six cent «likes» et 85 partages: la page Facebook des CFF n'a pas l'habitude des publications aussi populaires. Le cri de désespoir d'une cliente fribourgeoise a fait mouche, lundi. Non sans ironie, elle a simulé une amie en pleine crise de doute. Extraits: «Mon pote CFF, cela fait maintenant plus de quatre ans que toi et moi sommes de grands copains. (...) Cependant, cela fait maintenant une semaine que je sens notre amitié fléchir...» Et la jeune femme de critiquer les retards et l'absence d'explications avant de conclure: «J'ai très peur de te perdre.»

Abonnés aux soucis techniques en Suisse romande depuis quinze jours, l'ex-régie fédérale n'en a pas pour autant perdu son sens de l'humour. Quelques heures plus tard, le compte officiel a répondu à sa cliente désabusée en entrant totalement dans son jeu: «Ma chère et tendre Camille, (...) De grâce ne m'en veux pas, j'avais besoin de recul, je t'ai trompé et je te demande pardon. Offre moi une dernière chance, tu me manques énormément.»

Le succès a été immédiat. Des centaines de personnes ont «liké» la réponse des CFF. «Une belle leçon de communication», applaudit un fan de la page. Pas de quoi faire passer la pilule plus facilement lors des prochains retards, mais un peu de second degré n'a jamais tué personne.

Ton opinion