Mort d'un jeune noir: Echauffourées après un verdict contesté
Actualisé

Mort d'un jeune noirEchauffourées après un verdict contesté

Le verdict dans l'affaire d'un jeune noir tué par un policier, aux Etats-Unis, a provoqué de vives réactions.

Des échauffourées ont éclaté jeudi soir entre police et manifestants et plusieurs magasins ont été pillés à Oakland, près de San Francisco, après la condamnation d'un policier blanc pour homicide involontaire pour la mort d'un jeune Noir, rapportaient les médias locaux.

Plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées pacifiquement en fin d'après-midi dans le centre d'Oakland, une banlieue populaire de l'est de San Francisco, pour protester contre le verdict du procès du policier Johannes Mehserle, jugé trop clément par la famille et les soutiens de la victime.

Mais à la tombée de la nuit, de brèves échauffourées ont éclaté entre les policiers et un petit groupe de manifestants, vite maîtrisés par les forces de l'ordre, selon les images diffusées par les télévisions locales AB7 et CBS5.

Des dizaines de personnes interpellées

Après une brève accalmie, une partie des manifestants s'est introduite dans un magasin de sport et ont commencé à le piller, sous les applaudissements de certains participants.

Les images des télévisions locales montraient les pilleurs distribuer des chaussures et des t-shirts à la foule, avant que les policiers n'interpellent plusieurs dizaines de personnes.

D'autres pillages -- supermarché, joaillerie... -- ont été constatés dans le centre ville d'Oakland, et plusieurs poubelles ont été incendiées, tandis qu'au moins un véhicule de police a été endommagé par un jet de pierre.

Vers 23h locales (6h GMT), les manifestants n'étaient pas encore complètement dispersés, alors que des renforts policiers arrivaient de San Francisco et des municipalités voisines, selon le site internet du journal local Oakland Tribune.

Johannes Mehserle, 28 ans, un officier de police de l'Agence des transports de la baie de San Francisco (BART), avait tué par balles le jeune Oscar Grant, alors âgé de 22 ans, le 1er janvier 2009 dans une station de métro d'Oakland.

Une confusion mortelle

La jeune victime, Noire, n'était pas armée et le policier, Blanc, avait assuré qu'il avait voulu immobiliser Oscar Grant avec son pistolet à impulsions électriques Taser, et qu'il avait par mégarde sorti son arme de service, provoquant le drame.

Un jury de la Cour supérieure de Los Angeles a condamné jeudi Johannes Mehserle pour homicide involontaire, alors que l'accusation avait requis une condamnation plus lourde, pour meurtre sans préméditation. La sentence sera connue le 6 août.

La mort du jeune homme avait déclenché en 2009 plusieurs manifestations à Oakland, dont l'une avait dégénéré et s'était soldée par une centaine d'interpellations.

Jeudi, l'avocat de la famille Grant, le maire d'Oakland et le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger avaient lancé des appels au calme. (afp)

Ton opinion