Echec aux mâts de La Maladière
Actualisé

Echec aux mâts de La Maladière

NEUCHATEL – Six particuliers et une association de quartier ont entamé hier une procédure d'opposition à propos des mâts d'éclairage du nouveau stade de la Maladière.

Ils demandent au Conseil communal de prononcer l'annulation du permis de construire lié à l'érection des mâts litigieux. Les opposants précisent qu'ils ne contesteront pas l'utilisation de l'éclairage du stade, tel qu'il existe, «jusqu'à ce qu'une solution conforme au droit soit trouvée», et ils ont renoncé à porter plainte contre inconnu pour infraction à la loi sur les constructions, comme ils menaçaient de le faire. Leur avocat estime que les responsables des travaux savaient avant même la construction des mâts que ceux-ci ne correspondaient pas aux exigences. Les mâts de la Maladière font 41 m de haut, alors que le plan initial prévoyait 33 m.

(ats)

Ton opinion